AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Setsuna Mudô
|✂-Directeur-✖|
avatar
MessageSujet: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Mar 20 Avr - 16:36

« J’ai toujours voulu que tu me fasses un strip-tease en règles. »

Lui dit-il un sourire alors gravé sur les lèvres. Pourquoi n’aurait-il pas pu être heureux à cet instant où Cloud le prit dans ses bras. Pressant ses lèvres contre l’adolescent, celui-ci s’était laissé faire. Dans la simple envie de profiter de cette attention toute particulière.

Ses doigts longilignes se mêlèrent aux cheveux en bataille de Cloud. Les caressant tout comme sa langue venait caresser la sienne.
Perdant ses idées saugrenues, il accentua son étreinte. Adossé à la porte, il consentit à ouvrir celle-ci d’une main. Sachant qu’à cette heure-ci malgré tout, ils devaient faire attention. Qu’un élève les voit ce n’était pas trop grave en un sens, mais qu’un collègue à Cloud puisse soupçonner la relation pouvait devenir problématique pour le blond à la tête hérissée.

Autant éviter les ennuis.

A reculons, il passa cette porte sans pour toute fois quitter les lèvres de son amour. Souriant contre celles-ci, il l’adossa enfin une fois la porte fermée.
Brisant leur baiser, il posa son front contre le sien et ferma les yeux, ses bras passant autour de son cou pour l’étreindre avec tendresse.

« Ça donne l’impression d’être dans un film où l’on doit se faire passer pour autre chose… Limite jouer les ennemis pour éviter qu’on soupçonne notre relation. »

Un rire s’échappa de ses lèvres, peut-être tâché d’une certaine tristesse. Mais vraiment très peu.
Rouvrant les yeux pour poser son regard dans le sien, Set sourit à son amant et l’embrassa sur la joue.

« Mais au moins avec ça… Le moindre geste un peu « osé » que tu fais me rend vraiment heureux… Avoue tu as calculé ça depuis le début hein? »

L’androgyne rit brièvement de nouveau et l’embrassa encore une fois.
Se reculant, il attrapa un chaton qui était venu miauler à ses pieds et le mit sous le nez de Cloud.

« Il ont faim je crois, ou alors sont en manque de tendresse eux aussi… »

Embrassant le chaton sur la truffe, il le posa sur le lit pour s’assoir par la suite à côté de lui et jouer un peu avec en le prenant finalement sur son torse lorsqu’il s’allongea.

« Dis… Si j’miaulais, tu m’embrasserais d’avantage? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t16-setsuna-mudo-admin
Cloud Strife
[x~Admin/Surveillant {viOleur}~x]
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Jeu 22 Avr - 13:28

Il ne savait pas si son amant plaisantait ou non...dans le doute, il préféra en rire légèrement. LE bout de ses doigts effleura la paume de sa main et il déposa un léger baiser sur la joue rosée de l'adolescent.

"JE ferrai un strip tease le jour ou tu te tondra une moitié de tête Setsuna~"

Au moins ils n'avaient pas perdu leurs petites taquineries, ces petits jeux amoureux qui les avaient fait tombé petit à petit dans les bras l'un de l'autre sans qu'ils ne s'en doutent...enfin, il n'y avait bien sûr qu'eux qui ne s'en rendait pas compte, pour les autres il y avait un "truc" qu'ils s'efforçaient de défendre comme une simple complicité. Et il fallait préserver ce vilain mensonge.

Mais il savait que tout ce que disait Setsuna n'était pas pur fantaisie, il fallait parfois le prendre au sérieux et appréhender, ou y desceller une pointe d'amertume, ou de tristesse, que Cloud essayait au mieux d'adoucir avec quelques mots doux ou gestes tendres.
C'est ainsi que ses lèvres glissèrent dans son cou pour s'y poser doucement, sentant contre sa peau ses veines pulser au rythme de son coeur. Il battait vite.


"Nous ne serrons pas toujours ennemis Amour..ne t'en fais pas, il faut juste attendre que le bon moment arrive et..."

Petite note d'espoir....


"Oui bien sûr, tu m'as découvert. je suis un grand manipulateur, j'ai tout calculé pour pouvoir te faire fondre d'envie à chaque fois que tu me vois~<3 Comment compte tu te venger hm ? "

Il rit légèrement. Il n'y avait pas pensé mais sur le fond il avait raison..chaque petite geste qui paraitrait normal pour un couple libre était un petit évènement pour eux deux. Prendre un café, se balader main dans la main dans les jardins de l'internat... Il remonta a ses lèvres qu'il allait embrasser doucement, mais au lieu de ca il embrassa la truffe de son chaton (a ce moment il a encore que Fay hein ><) Il regarda la petite boule de poil qui s'agita en miaulant, presque comme un rire, et il ne put s'empêcher de sourire tendrement avant que la bestiole ne soit kidnapper par une tête brulées blonde.


"Avec toi et moi il a toute la tendresse dont il a besoin hm ? Je vais remplir sa gamelle tout à l'heure.. il était peut-être juste content de me revoir hm ?"

Il regarda l'adolescent copiné avec le chaton et s'installer sur le lit. Les regardant doucement, il ne put qu'allonger son sourire quand Setsuna lui demanda si il l'embrasserai davantage si il miaulait.

"Hm laisse moi réfléchir..."

Posant sa veste sur la chaise, il s'avanca sur le lit et vint s'allonger au dessus de Setsuna, les mains de part et d'autre du visage du petit ange. Caressant entre les oreilles le chaton qui ronronna contre le torse de Setsuna, il sourit et vint effleurer les lèvres de ce dernier.

"Je ne t'embrasse pas assez alors ?"

Pressant ses lèvres contre les siennes, il prit le chaton des bras du blond et le déposa a coté sur le lit pour pouvoir s'allonger réellement contre lui, torse contre torse alors qu'il murmura contre ses lèvres tout juste mordillées.

"Tu es bien gourmand... et tu m'avais caché que tu savais miaulé, essaye toujours mais tu n'a pas besoin de ca pour réclamer des baisers crois moi."

(Si il faut que j'avance un peu plus l'histoire j'éditerai ce soir)



~Like a Toy Soldier...~
Je sais que tu penses à moi, Invité....

(clic sur l'image puis repasse dessus~)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t17-x-cloud-strife-x-admin
Setsuna Mudô
|✂-Directeur-✖|
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Ven 23 Avr - 14:48

Tant pis pour le strip tease... Une prochaine fois peut-être. Après tout ils avaient bien le temps pour ça... Et Setsuna avait bien dans l'idée que son amant lui fasse un strip avant la fin de l'année~. Ha l'espérance de la jeunesse, une si belle chose qui parfois s'avérait un peu trop idéaliste~.

Bref... Pour le moment il était allongé sur le dos, le chaton contre son torse, recevanat quelques distraites caresses sur le crâne.
Il avait appris à vivre avec ces boules de poils envahissantes et bruyantes... Il les aimait bien en plus, celles-ci lui tenaient chaud lorsque son amant quittait le lit pour une urgence ou ses rondes...
Ces petites bêtes l'appréciaient vraiment et elles, étaient les seules à connaître leur secret à tous les deux.
Parfois même, quelques matins lorsqu'il était abandonné de son amant, il lui arrivait de leur parler un peu... Leur disant ce qu'il aimerait bien... Ce qu'il n'aimait pas, ce qui lui tenait à coeur.

Oui... En arrivant ici il était devenu un peu plus taré qu'à son habitude mais tant pis.

Ces p'tites boules de poils étaient une merveille.

Mais... Les lèvres de Cloud l'étaient bien plus à cet instant.
Celles qui effleurèrent sa bouche pour s'en éloigner à nouveau et répondre à sa question qui était tout de même bien naïve.

Réfléchissant quelques instants à la réponse qu'il allait formuler, sa main était venue se poser contre sa joue qu'il caressait distraitement, un léger sourire aux lèvres.

" Tu sais ce que je veux dire par là... "

Même si le sujet était tout de même assez tumultueux... Parfois il aimait l'aborder pour savoir d'avantage ce qu'en pensait Cloud.
Aujourd'hui il avait envie d'en parler avec... Au lieu de profiter du lit comme ils le faisaient bien souvent la nuit.

Un léger rire se fit entendre à la réponse de son amant...A présent allongé contre lui, ses bras étaient venus se poser autour de son cou, caressant au passage sa nuque en jouant avec ses cheveux.

" Je sais ce que je suis amour... "

Venant laper sa joue, il embrassa son cou puis glissa ses lèvres près de son oreille, et un sourire aux lèvres, miaula. Un miaulement proche du gémissement~ une appellation au viol?
Mordillant l'oreille du surveillant, il s'arrêta puis vint embrasser sa joue.

" Mh, satisfait de ça au moins? "

Souriant légèrement, il ferma les yeux et le serra contre lui.

" Mais... Malgré ce que je t'avais dit avant que tu acceptes qu'on sorte ensemble, en ayant pris soin de me montrer tous les mauvais côtés que la vie nous offrirait par rapport à ton boulot et moi d'être lycéen et mineur... Que j'avais accepté sans vraiment y penser... *soupirant légèrement* je supporte de plus en plus mal le moindre regard qu'on pose sur toi quand je suis là..."

Soupirant, l'adolescent rouvrit ses yeux et plongea son regard dans celui de son amant dont il caressait toujours la nuque.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t16-setsuna-mudo-admin
Cloud Strife
[x~Admin/Surveillant {viOleur}~x]
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Dim 25 Avr - 11:40

"Hm..."

Il savait que ca arriverait mais peut-être pas si tôt. A peine ces petits moment d'insouciance et de douceur entre amant finit, son amant mettait sur le plat la situation compliqué de leur relation , enfin surtout ce fait de se cacher a longueur de temps. A quoi bon.. il aurait dut comprendre les allusions de l'adolescent depuis qu'ils s'étaient retrouvé dans le couloirs... vouloir à tout prix resté là bas, cette histoire d'ennemis face au autres, bref, tout plein de petits sous entendus et petit geste qui avait lentement fait glisser le sujet et que Cloud n'avait pas su stopper sur le moment. Tant pis.. il fallait bien en parler un peu.

Embrassant la commissure de ses lèvres doucement, il se rassit sur le lit et prit sa main doucement pour le relever a son tour et l'asseoir contre lui. Que pouvait-il lui dire ? La situation ne pouvait changer...si encore les élèves n'étaient pas du genre à aller alerter l'inspection du travail, et si il s'entendait bien avec chacun de ses collègues, il était moins sûr qu'il soit sauf de tout répercutions de cette amour interdit. Comment sortir de ce pétrin ?


"Setsuna...tu sais qu'au moins jusqu'à ce que tu sois majeur on ne peut pas s'exposer au grand jour, ce n'était pas de mon ressort... Si ca s'apprenait j'aurai des problèmes, mais toi aussi. Ton père serait rapidement mis au courant et je ne suis pas sûr que les choses roulent bien pour toi et pour Zero qui est censé garder un oeil sur toi."

C'est vrai... Il n'y avait pas que son poste qui était en jeu. Après tout, il connaissait les méthodes utilisées dans ces cas là, il avait assez bien penché sur la chose au tout tout premier jours de leur relation. D'abord un avertissement et ensuite on est punis.. Si ca se savait, Cloud devrait démissionner et s'éloigner de Setsuna, mais aucune procédure ne serait lancée contre lui si il se tenait à ces conditions; et puis... il avait gardé sa petite entreprise sur Edge, il pourrait rapidement retomber sur ces pattes même si devoir quitter Setsuna serait de plus en plus douloureux au fil des jours qu'il passe à ses côtes. Le pire justement, serait surement pour l'adolescent.. avec son père qui n'était pas des plus tendre, au vu des quelques cicatrices sur son dos qu'il pouvait encore effleurer du bout des doigts lors de leurs nuit câlines, il ne donnait pas cher de la peau de son amant.


"Et...et puis c'est un peu tôt non ? Même si les gens d'ici l'accepte et ne disent rien , il ne vaut mieux pas qu'on tisse encore un peu tout ca ?"

Il voulait éviter ces catastrophes amoureuse qu'il avait connu avant Setsuna, et ca aussi il lui en avait parlé cette journée là.

"Mais, bientot, et vraiment bientot hein pas comme les bientot des films~ -petit soupire en riant- on n'aura pas besoin de se cacher au détour d'un couloirs ou d'inventer des bobards foireux."

Prenant sa main délicatement, il la lui embrassa et remonta a ses lèvres.

"Si au yeux des autres tu n'es qu'un ami pour moi dans cet internet, moi.. je t'aime."

Ils se le disaient..parfois. Une fois de temps en temps avant de se coucher ou parmi des moments importants -un peu comme celui la-. Il ne fallait pas briser le charme de ces trois petits mots...



~Like a Toy Soldier...~
Je sais que tu penses à moi, Invité....

(clic sur l'image puis repasse dessus~)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t17-x-cloud-strife-x-admin
Setsuna Mudô
|✂-Directeur-✖|
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Dim 2 Mai - 22:01

Ce « Hm » indiqua de suite la couleur pour cette discussion. Setsuna savait qu’en abordant le sujet la soirée allait probablement être sabordée. Mais… Tant pis, il fallait crever cet abcès. L’adolescent n’arrivait plus à tourner rond lorsque ce sujet lui taraudait l’esprit. Autant dire que cela lui prenait souvent, chaque soir tout au moins. Bien heureusement, Cloud réussissait à lui faire oublier ce sujet problématique et cela était quelque chose d’essentiel pour le jeune homme.

Glissant sa main contre la joue de son amant, l’adolescent fut contraint de se redresser, aidé par Cloud. Set posa son front contre la tempe du surveillant. Il le regardait du coin de l’œil et bientôt, put l’écouter dans un silence qu’il garda. Tout du moins, jusqu’à ce qu’il ne vienne à parler de son père ainsi que les répercutions sur Zero…

« Je sais ça… *soupire* Je sais de quelle façon il réagirait mais j’y peux rien… »

Son père, il connaissait sa façon de voir ses choix… Ses refus quand à sa vie à présent et son déni de son existence… Ou presque. Set savait à quel point cela pouvait tournait mal s’il revenait face à son géniteur. Il n’était plus que ça à ses yeux et ne lui devait plus rien. Oui l’adolescent avait une grande gueule, du répondant mais… Face à cet être qui l’avait ô tant de fois réduit à l’état de rien… Il ne se reconnaissait pas.

Mais bien vite, le sujet qui lui influait cette douleur en lui quitta son esprit, un nouveau lui arriva en pleine face…

Les propos de Cloud le surpris… Bien qu’à moitié.
Quelque part, Setsuna avait toujours senti cette réserve qu’avait son amant vis-à-vis de leur couple… Il ne savait pas grand-chose là-dessus mais, le sujet restait problématique même si encore jamais abordé.
Le jeune homme vint l’embrasser puis l’enlacer, glissant ses lèvres contre son cou.

Pour l’instant, il allait encore le laisser parler… Le rassurer, il aimait bien quand il faisait ça. L’adolescent en avait besoin, d’être ainsi calé contre lui pour pouvoir écouter ses mots et se dire que cela était vrai. Ou pas. Mais pour le moment, pas de fausse note, ou quelques petites choses dont Setsuna allait probablement reparler.

« Hm oui évite les scènes kitch de film pour ça sinon on est vraiment mal… »

Il rit légèrement avec lui, oui, il en avait marre de ces fameux bobards ou obligation de se cacher derrière un mur… Ou dans un placard à l’étroit pour un simple baiser.

L’élève releva les yeux sur les lèvres de son amant qui rencontraient sa main… Bien vite, Setsuna eut les joues rougies par cette phrase tout droit sortie d’une scène kitch….
Secouant légèrement la tête, ses lèvres vinrent retrouver les siennes les happant et s’en délectant avec tendresse durant quelques instants…

Il y mit fin pour poser son front contre le sien, ses mains placées contre ses joues qu’il caressait doucement.

« …Pourquoi est-ce beaucoup trop tôt pour toi dis? »

Venant s’assoir confortablement sur le lit, Setsuna attira Cloud contre lui, ses jambes repliées pour qu’il soit calé entre, son front revenant contre le sien.

« Je t’ai beaucoup parlé de moi… Mais toi je sais que certaines choses sont passées à la trappe, ai-je tord amour?.. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t16-setsuna-mudo-admin
Cloud Strife
[x~Admin/Surveillant {viOleur}~x]
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Dim 23 Mai - 10:59

Il n'était pas fan des conversations délicates du genre~ il essayait a chaque fois de réconforter ce qu'il fallait pour le soir et esquiver les autres sujets plus tangibles. Mais si avec tout le monde cette technique marchait plus ou moins bien, avec Setsuna c'était une autre paire de manche...
Là encore, installé entre ses jambes, sa main caressant doucement sa joue, Setsuna ressorti une discutions à éviter,, ou plutôt que le surveillant préfèrait éviter.
Leurs soucis de couple, leur relation cachée.. tout ca n'était que l'apéritif et l'entrée semblait-il. Il espérait plus que tout au monde que Setsuna serait calé avant le dessert et qu'il ne chercherait pas à être trop gourmand.

Il avait de nombreuses fois écouté Setsuna lui confier ses problèmes avant son arrivé ici, aussi et surtout depuis la mort de son frère jumeau et le retour de son ainé. Il avait été une oreille attentive et c'était surement ca qui les avait rapprochés. Pourtant, lui était resté discret sur sa vie, ou tout du moins les évènements marquants qui l'avait façonné jusqu'ici.
Après tout, il considérait tout ca comme une part de son passé qui devait rester enfermé -pour le moment- ou au moins quelques démons dont Setsuna n'avait pas -encore- a être confronté.
Sa peur de se jeter tête la première de cette relation venait pourtant de ses antécédents amoureux et sociaux en général...
Et si Setsuna était forcément au courant des séquelles que la mort de Fay, celui qui l'avait précédé dans le cœur du blondinet à pics, avait causé, il ne connaissait avec cette histoire que la pointe de l'iceberg. Il y avait bien tout un bloc de glace encore enfouit sous l'eau.

"Hm non tu n'a pas tord, mais autant garder quelques petites secrets pour plus tard non ? Ca ne serait pas drôle sinon"

Il lui embrassa doucement le milieu du cou,, il avait put remarqué les fois où ils pouvaient passer des nuits ensemble que le jeune homme était sensible à ces petites caresses. Revenant à son visage, il l'embrassa doucement comme pour le rassurer puis sourit.

"Tu sais le plus important je t'assure..tu en apprendra plus petit à petit. Et puis je ne veux pas risquer de te faire peur dès a présent".

Il rit un peu..son rire pouvait passer pour un rire vraiment enjoué mais il y cachait une pointe d'amertume. Après tout pourquoi pas ?... Sa vie n'avait pas été baigné de chance et malheureusement il avait, avant même d'avoir 20 ans, fait pas mal de choses qui en dégouterait plus d'un. Et il ne voulait pas le perdre lui... Il ne voulait pas le perdre, pas lui raconter, lui expliquer, pas en profiter, il risquait de le perdre...



~Like a Toy Soldier...~
Je sais que tu penses à moi, Invité....

(clic sur l'image puis repasse dessus~)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t17-x-cloud-strife-x-admin
Setsuna Mudô
|✂-Directeur-✖|
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Mar 15 Juin - 19:31

Assis sur le lit dont les draps avaient été froissés durant la nuit précédente… Si les draps avaient eu une pensée propre, il était probablement certain que ceux-ci se seraient plains du traitement qu’ils leurs faisaient subir. A peu près chaque nuit où il était possible pour Setsuna de voir son amant, les heures passées à s’étreindre amoureusement, rapprocher leurs corps pour enfin ne faire qu’un… Toutes ces heures étaient devenues incalculables en à peine quelques semaines.
Mais, n’était-ce pas l’un des seuls moyens que l’adolescent avait pour être vraiment l’amant de Cloud? Il avait voulu se convaincre que ce n’était pas le cas, qu’il lui était amplement suffisant d’entendre ces trois mots révélateurs… Mais quelques fois, sentir sa peau contre la sienne, de l’entendre susurrer son nom au creux de son oreille, cela devenait un besoin presque vital pour ne pas qu’il sombre dans des questions sans réponse.
Le sexe était un moyen comme un autre de se sentir au plus près de son amant… Mais cela avait fini par être dénué d’intérêt, même s’il n’en restait pas moins bon client, Set’ avait dans l’envie de connaître d’avantage son amant. Apprendre ses secrets par ses lèvres charnues, l’observer tout en l’enlaçant… Écouter son récit durant une nuit sans sommeil et ainsi peut-être, se rapprocher bien d’avantage de cet être qu’il avait appris à aimer par dessus tout.

Était-ce quelque chose d’irréalisable pour Cloud?.. A vrai dire il n’en avait pas la moindre idée… Il l’aimait, c’était certain, mais était en mal d’informations sur lui. Tout ce qu’il avait pu apprendre de lui n’était que mimiques adorables et positions aux lits~ ainsi que quelques points faibles… Mais ce n’était pas assez pour satisfaire l’insatiable adolescent. Une faim de le connaître qui devenait de plus en plus insoutenable pour lui. Il avait l’impression que le blondinet à pics lui cachait bien des choses.

Et sa réponse appuya sa thèse… Malheureusement.

« Cloud… »

Soupira-t-il avant de ne sentir deux pétales de roses se presser contre son cou, lui volant un bref frisson. La main gantée de l’androgyne se pressa contre sa joue, la lui caressant lorsqu’ils s’embrassèrent. Setsuna savait qu’il essayait de le rassurer, mais rien n’y faisait, l’adolescent était aussi entêté que son aîné et ça, rien ne pouvait y changer… Quoi que, son sourire à lui seul pouvait être une raison pour arrêter de parler de ce sujet…

Si l’élève n’avait vraiment pas été aussi buté peut-être.

« Je n’ai pas peur de toi Cloud… Je n’aurai jamais peur de toi et j’ai pas envie d’attendre pour en apprendre plus sur toi. On sort ensemble et j’ai besoin de savoir tout ce qu’il est possible de savoir sur toi. Je suis ton petit ami et aux yeux des autres je ne suis rien d’autre qu’un élève avec qui tu t’entends bien. C’est frustrant… Alors laisse-moi au moins ça. Si tu as une once de confiance en moi tu me raconterais tout comme je l’ai fait avant même que l’on soit ensemble… »

Ses yeux dorés s’étaient fixés dans ceux turquoises de cet homme qu’il chérissait tant, chaque mot qu’il lui avait dit à cet instant était accompagné par un ton si sérieux et pourtant quelque part amer lui aussi. Malgré le rire que Cloud avait pu émettre, Setsuna était sérieux, il avait vraiment ce besoin de connaître son amant, que cette place qu’il lui avait été attribuée secrètement soit accompagnée par bien plus que des gestes, mais aussi des paroles. Au risques que ces paroles soient lourdes de conséquences…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t16-setsuna-mudo-admin
Cloud Strife
[x~Admin/Surveillant {viOleur}~x]
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Jeu 1 Juil - 19:59

"Hey ne soupire pas comme ca..."

Il avait toujours vu Setsuna comme un élève différent des autres, il avait un petit plus que le différencier de ces quelques ados enjoués qu'on pourrait confondre à quelques collégiens ou adolescentes devant un stand de peluches à la fête forraine du lycée. L'élève était quelqu'un de réflechit, de mature par rapport aux autres élèves surement à cause de son passé douloureux, ou simplement car il avait la tête sur les épaules. Mais Il était et restait toujours un adolescent lui aussi... et Cloud avait mis du temps à comprendre que Setsuna était bien mature que ce qu'il pensait en ce qui concerne les sentiments.
C'était lui qui avait fait le premier pas, mais par dessus tout c'était lui qui cherchait à chaque fois à enlever ce côté superficielle a leur relation.
Ils s'aimaient oui, se le disait parfois en regardant les étoiles et mêler leur corps souvent sur quelques draps froissés ou n'importe quel autre endroit qui leur permettait un confort minime.
Il n'avait pas pensé qu'il aurait à s'ouvrir si vite à lui..il pensait que ca viendrait plus tard, et seulement petit à petit quand leur relation serait plus sérieuse et plus forte Setsuna en apprendrai davantage sur lui.
Mais non.. Setsuna était un amant avide...que ce soit par leur corps ou par les mots, il voulait tout..obtenir tout de ce que Cloud pouvait renfermer, et parfois ca lui faisait peur..
Perdre de le perde, peur que tout aille trop vite et qu'au final ils épuisent leur relation pour que chacun se lassent très vite...

Mais aujourd'hui, surement il ne pourrait pas se défiler comme les autres fois...au moins les grandes lignes, pourquoi pas ? Mais par où commencer ? Il ne savait même plus ce qu'il avait put mentionner parfois lors de leurs conversation nocturnes, enlacés sous les draps en soie.
Ca le rendait malade de ne pas pouvoir lui dire et partager ca avec lui mais il y avait trop de chose.
Bien sûr qu'il aimerait partager un peu son fardeau, et exorciser quelques un de ses démons mais ce n'était pas simple de demander ca à son petit ami pour qui la vie était une dur réalité, alors que celle de cloud ressemblait à un conte épique et fantastique...
Sa vie raisonnait comme un jeux vidéo, une histoire qu'il pouvait raconter sans aucune émotion...sans aucune crédibilité, et pourtant il allait bien devoir faire accepter à Setsuna tout ca....

"Très bien, tu as gagné..."

Ses yeux plantés dans les siens avaient eu raison de lui. En effet, comme ne pouvait-il pas succomber quand deux orbes dorés se noie dans vos yeux, vous laissant comprendre tout le désarroi de la situation et aussi, tout le mal que vous pouvez causer.
Il était buté, son amant aussi.. mais Cloud était plus faible et se laissait bien trop facilement attendrir semblait-il.
S'allongeant alors sur le lit, il lui prit sa main et l'attira contre lui pour déposer un baiser sur son front en caressant doucement sa nuque...Comme ces fois où il parlait, de tout et de rien la nuit. Ou quelques éclats de rires et quelques sourires complices étaient échangés pour marquer un peu plus leur amour.

"Mais je ne veux pas que tu sois comme un psy a qui je raconte toute ma pauvre petit misère hm ? Je veux bien te dire les grandes lignes qui t'intéressent mais sans superflu."

La vie de Cloud était comme un conte longtemps oublié au fond d'un tiroirs mais finalement... après l'avoir retrouvé, et un peu dépoussière il était prêt a racontait tout ces mystères.



~Like a Toy Soldier...~
Je sais que tu penses à moi, Invité....

(clic sur l'image puis repasse dessus~)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t17-x-cloud-strife-x-admin
Setsuna Mudô
|✂-Directeur-✖|
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Mer 7 Juil - 12:56

« Laisse-moi soupirer à mon aise un peu, tu refuses de me parler de ce qui t’a rendu ainsi Cloud… Je veux tout savoir de toi, peut-être que cela peut te sembler idiot ou que tu as peur des conséquences mais je souhaiterai que tu me fasses confiance encore d’avantage que maintenant, et que tu te livres à moi dans les moindres détails… »

Peut-être que cela était bien trop demandé de sa part, du moins pour le moment. Mais c’était ce que souhaitait réellement l’adolescent au fond de lui. Autre que de ne faire qu’un avec lui physiquement, il voulait pouvoir se dire qu’il se rapprochait de cette communion par les mots, les paroles. Que de discuter pourrait les rapprocher encore bien plus, les souder l’un à l’autre… C’était quelque chose d’encore inconnu chez Setsuna, ce besoin de savoir, de connaître pour pouvoir aimer encore bien plus fort. Parfois, à bout de mots, il avait voulu déchirer sa peau, laisser apparaître ses côtes et quelques autres organes suintant de sang. Cela seulement pour lui montrer à quel point son cœur pouvait battre en le voyant. Son palpitant n’en faisait qu’à sa tête, lors de ces nuits passées à ses côtés à s’aimer et s’abandonner l’un à l’autre. Il avait tant souhaité que Cloud voit l’effet qu’il avait sur lui, cette emprise sur ses pensées et ses envies…

Mais bien vite, et heureusement, Cloud avait su plier sous son regard. Un léger sourire se fit voit sur les lèvres de l’adolescent. Étrangement, il aimait bien voir lutter son amant. Le sentant sur le point de craquer, c’est comme s’il voyait deux minis Cloud en train de se chamailler pour savoir quoi faire. L’adolescent manqua de se trahir à cet instant, retenant alors un léger rire. L’image était comique mine de rien… Un mini Cloud avec des ailes d’ange dans le dos, l’autre avec une petite fourche, des cornes et une queue… Ça serait si simple de savoir à quoi il pensait si ces petits personnages là existaient et luttaient l’un contre l’autre à chaque chose, chaque choix de la journée…

« Hey, ne dis pas cela comme si c’était une défaite pour toi tu veux? »

Posant ses mains contre ses joues, il les lui caressa en posant son front contre le sien. A nouveau, son regard se fixa dans celui turquoise de son amant et ne daigna plus en bouger. Écoutant à nouveau ses mots, il se retint de soupirer. Alors il n’allait avoir malgré tout que les grandes lignes?.. N’était-ce pas déjà bien? Au départ il n’avait le droit à rien et maintenant, il allait avoir les grands axes… A partir de là, peut-être arriverait-il à en apprendre d’avantage, petit à petit ou même directement. Cela restait à creuser.

« Je ne vais pas jouer aux psychologues, t’en fais pas. Mais tu ne pourras pas m’empêcher de jouer le rôle de la personne qui t’aime et qui tient à toi plus que tout au monde… Bon, même si Zero est au même niveau que toi pour le coup… Enfin bref. Raconte-moi ces grandes lignes… Que je vois un peu tout cela, hm? »

Il lui offrit un sourire, aussi doux et amoureux qu’il lui était possible de faire. Sincère. Ses bras passèrent autour de son cou et il l’attira avec lui sur le lit. Embrassant sa tempe, ses doigts commencèrent à caresser son crâne distraitement… Ils étaient à présent bien calés pour une longue discussion. Ou plutôt, un long récit, du moins il l’espérait assez de la part de Cloud.

« Raconte-moi maintenant... »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t16-setsuna-mudo-admin
Cloud Strife
[x~Admin/Surveillant {viOleur}~x]
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Dim 1 Aoû - 12:42

"Je suis au même niveau que Zero, c'est un peu incestueux tout ca"

Il posa un petit regard malicieux suur son amant, avant de rire . Il voulait détendre l'atmosphère, légèrement avant qu'il ne s'attaque aux aventures épiques de son histoire. Il n'y avait pas, voir peu de choses toutes roses chamallow alors il ne voulait pas que tout ca ne finisse qu'en un long récit de ses pauvres malheurs avant qu'il n'arrive ici et trouve un bonheur parfait dans ses bras, quand la lune montait haut dans le ciel. Non...il ne voulait pas avoir à lui raconter son histoire comme dans un vieux film cliché ou a quelques minutes de la fin le héro se dévoile et donne tout le sens au film.
Cloud n'était de toute façon..pas un héro. Les bonnes choses qu'il avait fait avait causé le désarroi de bien des gens, alors à ce compte là son noble destrier blanc -d'acier- et son épée pour-fendeuse du mal n'étaient que de jolies chimères derrière lesquelles ils pouvait se cacher devant Marlène Ou Denzel parfois...

Mais, maintenant qu'il avait Setsuna tout contre lui, qu'il sentait son souffle contre sa joue, et ressentait son regard pressé et impatient sur lui, il ne pouvait s'empêcher de sourire et de vouloir tout lui révéler..lui offrir, enfin une compensation a leur statut de couple secret, qu'il soit au moins un vrai couple quand ils s'étreignent tendrement au détour d'un couloir.


"J'espère quand même que tu ne fais pas les mêmes choses avec ton frère qu'avec moi, sinon mon conte de fée tu peux l'oublier "

N'attendant quand même pas une réponse, -sait on jamais avec les relations tumultueuses qu'avaient eux les trois frères ensemble lorsqu'ils étaient plus jeune et sous l'autorité d'un père tyrannique- il profita que son amant soit attentif et captivée par ses mots comme un enfant a qui on agitait une sucette -enfin, comme si on lui tendait une sucette à lui-setsuna- de toute manière- Il l'embrassa de la façon la plus tendre possible en passant un bras autour de sa taille fine et légèrement marqué comme celle d'une femme.
Le regardant alors silencieusement,, il se détacha de lui quelques instants et alla s'appuyer contre le montant du lit en l'attirant contre lui


"Viens t'installer tu veux hm ?"


Embrassant alors doucement sa main qu'il venait de saisir, il l'assis, dos contre son torse et posa son menton sur son épaule pour pouvoir humer son parfum frais quelques instants et se donner une forme de courage. Il voulait se montrer...aussi tendre qu'il avait put l'être jusqu'ici, et depuis le début de leur relation. Le Cloud de ces dernières années n'était en rien le même que celui d'aujourd'hui. Il était plus calme et délicat désormais, beaucoup moins froid...toujours asocial mais plus câlin avec les quelques personnes comme l'adolescent qui avait réussi à percer sa carapace.

Il l'avait tout du moins fissurer jusque la mais Cloud était au bord de la falaise a ce moment exacte, et il savait qu'il allait devoir la briser totalement avec lui.


"Par où commencer hm...? Je ne sais pas vraiment ce que j'ai put te raconter, ou non jusqu'ici. J'ai vécu jusqu'à mes 13/14 ans avec ma mère dans un petit village montagnard , je n'étais pas très social alors je passais le plus clair de mon temps en vadrouille ou à me prendre le bec avec les autres gamins.."

Ces souvenirs le faisait sourire..il se voyait encore, pansement sur le nez en train de se faire tirer par son institutrice de l'époque pour la troisième fois de la semaine. C'était une période, peu glorieuse de sa vie ou il faisait tourner en bourrique sa mère, ou il était détesté de tout le village car il n'avait pas de père -et bien sûr c'était de sa faute si cet énergumène était parti avant ou peu après sa naissance- Mais c'était une période encore calme, avec sa mère,, et puis ce n'était que des bêtises,, des jeux d'enfants...

"Puis j'ai décidé de faire l'armée pour quitter mon bled. Je suis aller à Midgar, c'est un peu la plaque tournante de là d'où je viens..J'étais plein de rêves, je pensais pouvoir y arriver mais..j'ai été recalé, et je suis devenu un simple milicien".


Il eu un petit haussement d'épaule pour montrer son indifférence, mais quelques secondes avant il avait resserré ses bras autour de la taille de son amant. Si il était devenu SOLDAT dès le début, si il n'avait pas été si pitoyable peut-être que les choses auraient été différentes, peut être qu'il aurait put les sauver tous...


"J'ai rencontré un mec, lui était gradé et il m'a un peu aidé a garder confiance en moi. On a fait plusieurs mission, dont une près de chez moi.. tout est parti en vrille à partir de là . Un autre soldat avait perdu la tête . Il venait de mon village, c'était un peu mon héros et pourtant...il a fait cramer mon village. Ma mère est morte ce jour la.."

Le visage souriant de sa tendre mère lui apparu... Il lui ressemblait beaucoup, à part ses yeux gris/bleuté il avait tout hérité d'elle...quelques taches de rousseurs sur le bout de son nez, des cheveux rebelles blond clair. Elle n'aurait pas dût mourir..si jeune, elle avait a peine la trentaine.

"Mais ca je l'ai su bien après..on a dut essayer de contenir l'autre SOLDAT, mais ca a finit en combat et embrochement..."

De-zippant son gilet après avoir fait s'avancer un peu son amant, il lui pris sa main et la lui posa sur cette longue cicatrice qui découpait ses pectoraux, et qui se retrouvait dans son dos.

"Ca viens de la...après, tout est un peu flou. Mon ami et moi..on a été amené dans des labo pour être examiné, et utiliser comme des cobaye. Je me suis réveillé quelques années plus tard, on était en fuite, l'armée nous cherchait, il est mort...pour me sauver"


Après sa mère...Zack. Cette grande montagne de muscle, cette tête de hérisson. A l'époque, il avait réussi a dépasser Sephiroth dans son estime, c'était son meilleur ami, son mentor, et peut être plus si Cloud s'était réellement interrogé a cette époque. Un amour peut--être, crevé dans l'œuf.

"La je suis à mes 20 ans, je continue jusqu'à mon arrivé à l'internat ou tu as assez à digérer jusque la ?"

Son nez frôla la joue de son amant avant qu'il ne l'embrasse, en fermant les yeux. Il ne savait pas quels émotions transparaissait sur son visage quand il parlait de tout ca. Il avait pendant tellement de temps voulu tout enfermer dans une boite au fin fond de sa tête que maintenant, il ne savait pas comment les gens ressentait ce qu'il disait quand il se confiait...
Et puis, il lui fallait du temps a tout digérer a nouveau, s'ouvrir à ce point à quelqu'un qui n'avait pas connu les mêmes aventures que lui comme Aeris...Il secoua un peu la tête et reposa son menton sur son épaule.


"Si tu veux réagir a quelques détails avant que je ne continue..."



~Like a Toy Soldier...~
Je sais que tu penses à moi, Invité....

(clic sur l'image puis repasse dessus~)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t17-x-cloud-strife-x-admin
Setsuna Mudô
|✂-Directeur-✖|
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Lun 9 Aoû - 11:30

" Allons Cloud... Tu sais très bien à quel point j'adooore l'inceste. "

La position des deux amants était propice à une petite taquinerie de la part de Setsuna, surtout en réponse à son amant lorsqu'il s'était mis en tête de jouer avec les mots et d'autres choses comme Zero, lui, l'inceste... Sa langue longea la jugulaire de son petit ami. Mais sur ce sujet il était plus que certain que Cloud avait une belle longueur d'avance dans son top ten à l'instar de Zero. La relation fraternelle qui unissaient les deux derniers Mudô était bien assez force sans pour autant dépasser pour autant le lien fusionnel. Non, Zero était son frère et Cloud son petit ami, enfin... Petit-ami, petit-ami... Juste pour eux deux. De toute façon, qu'y avait-il à ajouter là-dessus?
Il en profita pour se rapprocher de son cher et tendre, fut même gratifié par un baiser empli de tendresse, un parmi plusieurs que le blond savait lui offrir sans vraiment qu'il s'y attende à chaque fois. Il variait avec certains degrés de douceur, cela allait du simple baiser comme ça, sans aucune raison apparente, qui marquait d'un sourire les lèvres de la victime consentante jusqu'au baiser qui pouvait le mettre dans tous ses états à certains instants bien définis.

Puis... Cloud avait ce statut de "petit-ami protecteur" qui... étrangement, ne dérangeait pas tellement l'adolescent. A chaque fois que ses bras s'entouraient autour de sa taille, le ceinturant, l'étreignant contre lui... Il se sentait disparaître dans ses bras que le temps avait forgé avec rapidité. Set n'était pas du genre à dire ce genre de choses à ce stade de leur "couple". Mais il savait très bien ce qu'il en était quand il se laissait aller contre lui, son visage se pressant contre son cou à humer son parfum -dont il était entre temps, devenu fanatique-.
Sauf, qu'aujourd'hui il ne put le faire à son plus grand regret...
Du moins, pas sur le moment même, il avait ouvert les yeux, contemplant ce turquoise presque psychédélique à son goût. Aucun bruit ni même parole à ce moment, seuls les draps se froissant lorsque son amant décida de changer de position, l'invitant sans même lui laisser le temps de donner une réponse à cela. Il fut "contraint" d'être dos à ce torse aux dessins exquis. En d'autres circonstances cela restait une position plutôt agréable à leurs jeux mais ici, ce n'était qu'un appui réconfortant et protecteur.
Aujourd'hui, les coutures grossièrement faites pour empêcher le passé de revenir allaient céder, elles allaient craquer. Et Setsuna était là pour colmater les plaies en quelques sortes sans non plus jouer les attendris. Il n'avait pas pour habitude de jouer la carte de la compassion ou de la désolation avec qui que ce soit, même pas pour Cloud... Ou alors, ça n'avait pas eu l'occasion de se produire jusqu'ici.

Cependant... Aujourd'hui qui sait si ce genre de chose pouvaient le prendre à la gorge avec Cloud.

" Commence par ce que tu veux... Mais je veux tout savoir, tu es prévenu, ne laisse pas passer une goutte de ta vie. "

Au moins, sur le sujet l'ado était catégorique. Il avait tellement insisté à connaître les fresques de son existence, qu'à présent, il voulait que rien ne lui échappe... Il absorberait chaque mot. Pendu aux lèvres de son petit-ami, avait dans l'envie de sucer chaque lettre émanant de sa gorge, de ses lèvres qu'il avait tant de fois embrassé. Oui, c'était un vrai passionné sur le sujet de Cloud. Il s'en était lui-même rendu compte à sa plus grande surprise, la simple évocation du blondinet savait lui graver un sourire, même léger, sur les lèvres.

Enfin, pour le moment il devenait simple "spectateur" de la vie de Cloud...Son amant était... Un montagnard? Il haussa un sourcil un peu surpris... Certes il n'avait pas la peau bronzé d'un Mexicain mais il ne le voyait pas dans un petit village nordique paumé au fin fond de la cambrousse. Il sut garder son silence quant à ça, revenant au principal, écoutant ces "informations" dont il pourrait se servir si l'envie lui venait à poser des questions... Juste sa mère... Un sale gamin pour se prendre la tête avec d'autres? Ou du genre persécuté?... Il allait de surprise en surprise, même si ce n'était pas énorme, de voir son petit-ami maintenant, se l'imaginer avec 9/10 ans de moins du genre emmerdeur ou emmerdé... C'était un sacré exercice d'imagination pour l'adolescent. Il n'y céda pourtant pas, le récit n'était pas terminé encore alors... Un simple commentaire de sa part se fit entendre, un léger rire accompagnant cela.

" Tu devais être mignon avec ton petit nez rouge par le froid "

N'attendant pas pour autant de réponse, son petit-ami reprit son histoire et ils arrivèrent à Midgar... Il lui en avait un peu parlé, savait qu'il avait séjourné là-haut un bon moment mais rien de plus... Il y appris -sans surprise- que Cloud avait fait l'armée. Mais même sans trop savoir ce qu'était la différence entre le SOLDAT et la milice, sentit une sorte d'amertume de sa part lorsque ses bras l'avaient étreint un peu plus fort sans que ce soit plus tendre... Juste un pincement au coeur qu'il ressentait. Ses mains s'étaient posées alors sur celles du blond pour y mêler ses doigts. Même s'il ne pouvait pas changer son passé avec des mots, il avait serré ses mains doucement, instinctivement.
Seulement, dans l'histoire, ce n'était qu'une petite partie de l'iceberg, mis à part ce jeune homme qu'il avait évoqué... La mort de sa mère fut quelque chose à quoi il avait espéré ne pas s'attendre. Malheureusement, en plein dans le mille, celle-ci était morte par les mains d'un homme qu'il admirait... Setsuna ne savait pas, n'avait jamais su abordé le sujet de la famille, vue à quel point la sienne pouvait se révéler catastrophique. Ce n'était qu'à ce moment là qu'il avait appris ce qui s'était passé et le fait que Cloud avait perdu sa mère lors de cet incident regrettable. Il avait baissé la tête, peut-être Setsuna s'en était voulu d'avoir fait sauté les points de suture de ce passé. Cela ne dura que quelques secondes à peine... Le récit devait continuer mais il avait néanmoins resserrés ses doigts sur les siens, caressant ses paumes avec ses pouces en espérant que ce sentiment de tristesse s'en aille, ou tout du moins, s'atténue.

" Embroché?... "

Chose sur laquelle il put déchanter bien vite. Après la perte, l'embrochement... Quelle suite digne d'un film pensait-il... Cette plaie que son amant lui faisait toucher, ses doigts s'étaient immobilisés dessus... L'adolescent s'était tourné totalement pour être face à Cloud et il ne put se retenir d'embrasser sa joue, son cou et enfin, longer de ses lèvres la cicatrice. En détaillant Cloud durant ces longues nuits, caressant sa peau, l'apprenant et l'aimant encore plus à chaque frottement de leurs corps, Setsuna avait pu voir que son corps était recouvert de bon nombres de légères cicatrices, d'autres plus forcées, certaines étaient inexistantes presque... Seule celle au centre de son torse restait un réel mystère pour Setsuna, il n'avait jamais su trouver de raison logique à une telle marque et fut doublement surpris en voyant que la marque s'étendait dans son dos...
Étrangement, il se demandait pourquoi la suite n'allait pas en s'arrangeant... La mort de sa mère, le raté de l'armée puis son ami...Décidément, le destin s'était lui aussi acharné sur la vie de Cloud et l'avait mutilé... Ils étaient deux, mais Setsuna n'avait jamais pensé que cela serait autant marqué sur Cloud. Lui qui pensait être tombé sur quelqu'un de "sain" que la vie avait épargné, c'était raté.
Il était pourtant temps d'une petite mise au point... 20 ans? Il s'était donc écoulé 6 ans depuis son départ du village? Cloud en avait à présent 24 ans, en retirant 2 ans d'internat... Sur 2 ans, est-ce qu'un autre drame avait pu se produire encore? Il n'en était pas certain et y réfléchissait encore jusqu'à sentir de nouveau les lèvres de son bien aimé contre les siennes...

Ses pensées se diluèrent
S'effacèrent
Avant de revenir en surplus
Un feu d'artifice.

" Je vais... Reprendre du début pour ne pas me mélanger les pinceaux. Tu vivais avec ta mère, mais ton père?.. Si tu pouvais m'expliquer la différence entre le SOLDAT et la milice aussi... Tu t'es fait embrocher? Par quoi et comment ça se fait que tu sois encore là?... Et, cet ami... Tu sortais avec?.. "

Toutes les questions lui étaient venues d'un coup d'un seul. Remontées dans son crâne, explosant dans sa gorge lorsqu'il les prononçait... Et encore, il s'était limité pour ne pas submerger son petit-ami... Mais il en avait tellement à cet instant.
Et pourtant, l'histoire n'était pas terminé, oh non, vraiment pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t16-setsuna-mudo-admin
Cloud Strife
[x~Admin/Surveillant {viOleur}~x]
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Mar 10 Aoû - 15:50

Il appréciait le quasi-silence de son amant, à par quelques petites remarques ou simple réaction sur ce qu'il venait de dire, l'adolescent l'écoutait, sagement..comme un enfant à qui on racontait la plus belle histoire du monde.
De toute façon, il préférait que l'argenté ne disent rien, il préférait parler. Même si il était dur d'ouvrir les portes de son passé à nouveau, c'était surement plus facile de laisser son histoire éclabousser Setsuna par vagues et le laisser boire chaque gouttes de son récit pour désaltérer sa soif de curiosité.

Et il ne se le cachait pas..il ne fallait pas se mentir hm ? Il préférait enchaîner au plus vite le récit de son aventure, passer ce mauvais moment au plus vite et aussi..laisser peut être quelques points trop sensible se perdre au oubliettes ? Une petite voix dans sa tête était bien là pour lui dire "Va y..vas plus vite" laisser les mots couler pour que tout ne soit plus qu'un souffle qui titille son oreille et que Setsuna ne le questionne pas sur des détails, peut-être gênant, que Cloud évoquait du bout des lèvres.

Il avait fait cette pause pour que sont récit ne soit pas trop barbant, qu'il ai le temps,lui et Setsuna ne digérer a nouveau tout ca mais finalement, il regrettait peut-être déjà.
Ce qu'il avait raconté, ce qui restait derrière les ombres des murs qu'il avait placé dans son aventure avait été déniché par son amant, qui ne se privait pas de rebondir dessus.
Ses lèvres se crispèrent doucement, seul signe qui pouvait montrer que les questions de son amant étaient dérangeantes mais il se repris bien vite.
L'armée...grâce à ca il avait au moins appris à dissimuler ses émotions quand il le fallait, réagir au plus vite dans les situations à risque...là c'était trop tard, alors il allait devoir réagir...

Passant alors ses mains dans le bas de son dos doucement, il embrassa son front pour lui montrer qu'il aquiescait à sa demande de refaire un petit briefing et écouta jusqu'à la fin avant d'inspirer profondément.


"Je vivais avec ma mère, et...pas de père, simplement. Je ne sais pas vraiment si il est parti avant ou après ma naissance, si il est vivant quelque part, si il sait que j'existe... Je ne sais rien de lui, a part qu'il avait les yeux gris bleu comme moi avant."

Ses yeux..seul détails de son visage qu'il avait toujours détesté dans toute son existence. Si tout le monde admirait ses billes bleu orage, et maintenant lagon ces couleurs lui rappelaient toujours des mauvais souvenirs. Il aurait surement préféré avoir les yeux vert de sa mère..un jolie vert pomme qui, même avec la mako serait resté assez émeraude pour ne pas trop lui rappeler les malheurs vécu dans les labo du manoir à Nibheleim.
En parlant de la Shinra...


"Quand au SOLDAT...c'était la section d'élite de l'armée. Être un SOLDAT, c'était être un héro..respecté et admiré de tous. J'ésperait à cette époque tout ca...ne plus être le petit bâtard que tout le monde détestait mais comme je te l'ai dit, j'ai échoué et j'ai attérit dans la milice, la chair a canon de l'armée, les simples soldats. En même temps j'étais une sacré crevette... plus petit que toi et a peine plus épais "

Riant doucement, il laissa ses doigts remonter sur la colonne qui ressortait de la peau de son amant et lui lappa sa joue doucement. C'est vrai que tout ce qui lui disait devait être dur à avaler...lui ? Cette carrure d'ours ? ce corps d'athlète une petite crevette d'eau douce..et pourtant, il lui montrerai des photos surement...plus tard


"Je dois avoir une ou deux photos..peut-être si tu ne me crois pas...je dois même avoir une photo de mon ami, et celui qui m'a embroché donc..Sephiroth, il venait de mon village aussi. C'était le meilleur des SOLDAT, mais il a perdu la raison pour t'éviter toute la longue histoire... il avait une grande épée qui devait faire 2mètre de long et..et voila~ il s'était attaqué à une amie d'enfance Tifa, et à mon ami, l'autre SOLDAT donc j'avais essayé au mieux de les protéger...il s'appelait Zack"

Zack... il sourit, amèrement

"Un grand bonhomme de 1m85 facile, une montagne de muscle avec des cheveux noir en pic de hérisson lui aussi, mais en arrière..on faisait la paire comme ca au moins...C'était mon mentor, mais aussi un peu comme un grand frère tu sais ? Il avait vu que j'avais perdu tout espoir et confiance en moi dans la milice et m'entrainait pour que je puisse repasser le concours du SOLDAT. Je sais..que je l'aimait , que parfois c'était ambigu quand j'allais réviser dans ses quartiers et qu'il dormait tranquillement en me serrant contre lui...il avait une petite amie et, il n'y a jamais rien eu de réellement concret"

C'était des moments d'une intense complicité, un peu comme des meilleurs ami, ou des frères...des frères qui parfois s'endormaient l'un contre l'autre après un léger frôlement de leurs lèvres. C'était ambigu...beaucoup trop pour ce petit Cloud de 15 ans en admiration devant cet ami qui avait tout fait pour lui..jusqu'à donné sa vie.

"Tu vois ma grosse épée ? Celle qui se différencie des autres..c'était à lui, elle était à son mentor avant et il me la donné quand il était mourant. C'est pour ca que j'y fais tant attention...même si après ca j'ai perdu un peu la tête, je l'avoue..."

Il soupira doucement, en recalant sa tête contre le montant du lit alors que son chat, Fay venait de passer entre eux et s'installer entre leurs torse...un lit surement très confortable. Souriant alors, il passa une main entre les oreilles du félin avant d'embrasser rapidement son amant. Peut être un petit "tout va bien" muet ..après tout, il parlait de son tout premier amour avec son amant actuel, le sujet était très délicat.

"A cause des expériences qu'on a subit, et des circonstances de sa mort j'ai commencé a me prendre pour lui, enfin....je vivais pour nous deux. Je n'ai pas remis les pied à l'armée, même si je me voyait comme un ancien SOLDAT 1ère classe... je suis donc devenu mercenaire, et j'ai retrouvé mon amie Tifa et des militants écologiste..pour faire cours, la Shinra qui engageait les SOLDAT était une grande firme qui pompait de l'énergie, jusqu'à assécher la planète et eux voulait tout faire sauter....ca devient pompeux tout ca, je vais accélérer je crois..."


Riant un peuh pour lui même, il cala le chat a coté de lui pour pouvoir laisser osn amant s'appuyer un peu plus contre lui.

"J'ai donc décidé de les suivre, mais pendant une mission je suis tombé d'une plateforme et traversé le toit dune église, j'y ai rencontré une jeune fille , Aeris...C'était la petite amie de Zack, je ne le savais pas a l'époque, et l'histoire veut que, lui aussi étant tombé dans église, j'ai suivi jusqu'au bout ses traces... On est sorti ensemble, assez rapidement en faite. Elle était douce et d'une incroyable gentillesse... elle nous a suivit quand on est parti à l'aventure. Pendant l'une de nos cavale, on a retrouvé ce mec...Sephiroth qui m'a embroché, et il s'était mis dans la tête d'anéantir la planète"

C'était vraiment..un scénario d'un jeux video, il n'avait pas pu faire un pas depuis son adolescence sans qu'un nouveau malheur, ou au mieux un nouvel évènement n'arrive.


"On était donc contre lui et contre la shinra, au final on a finit par détruire les deux mais..Aeris...il, il l'a tué elle aussi. On était fiancé à ce moment la."
(H/RP-> Aeris est arrivé après ca dans l'internat sinon c'est un peu bizarre "tu sais l'infirmière la , bah on a été financé hé ouaaai =D)

Il posa son front contre le sien doucement..


"L'amour et moi ca ne fait pas bon ménage hm ? Quand tu vois Fay ensuite...attention à toi"

Un petit air malicieux avait frappé son regarda cet instant, il voulait dédramatiser la situation. Certes, ils étaient tous mort..sa mère, Zack, Aeris, Fay (c'fou, le correcteur orthographique mepropose "Gay" pour "Fay"..c'est le destin ! *sbaf*) mais..maintenant sa vie était plus calme, et avec Setsuna (Tsunami pour Setsuna) tout semblait jusque la plus simple.

"J'ai passé 2 années tranquilles à me morfondre...j'avais retrouvé ma clarté d'esprit et je me rendais compte que tout ce a quoi je tenais avait disparu. Un simple livreur qui vivait sa vie au jour le jour...un jour, Sephiroth est revenu avec trois gusses qui lui ressemblaient, Il y a eu de nouveau combat et ils ont finalement tout les 4 était vaincu~ Après ca j'ai voulu..souffler, un bon coup. Et je suis arrivé ici après une livraison hasardeuse..la suite, tu la connais"

"THE END."
Il ne manquait que ce gros panneau en vieille calligraphie pour finir son histoire. Il manqua d'ail leur de rire, seul un sourire marqua ses lèvres qu'il alla poser sur celle de son amant doucement en fermant ses yeux quelques instants. Il venait de lui offrir...un énorme cadeau. Il ne savait pas si l'adolescent s'en rendait compte, si il aurait les épaules pour le porter mais il venait de lui montrer toutes ses facettes.. il s'était dévoilé comme il ne l'avait jamais fait à personne.
Ce n'était pas que son histoire...c''était un long je t'aime qu'il venait de lui offrir qui provenait du fond de son âme.



~Like a Toy Soldier...~
Je sais que tu penses à moi, Invité....

(clic sur l'image puis repasse dessus~)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t17-x-cloud-strife-x-admin
Setsuna Mudô
|✂-Directeur-✖|
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Ven 27 Aoû - 5:16

Comme s'il lui apportait une sorte d'oxygène, ces mots qu'il souhaitait posséder jusqu'à la dernière lettre. Ceux que son amant prenait soin d'aligner pour lui raconter, expliquer et détailler ces parties de vie mises sous microscope après avoir été tailladées en lamelles soigneusement sélectionnées et retouchées par son petit ami. Il savait que même si les portes étaient ouvertes à cette discussion, Cloud n'en restait pas moins une personne pudique et dans le besoin de garder ses secrets et ses marques de repères... Peut-être cela expliquait-il à quel point il pouvait apprécier cette position pour leur relation, à la foi réelle et irréelle... Quelque chose dont le monde se foutait totalement puisque le monde ne savait pas.

Mais quelque chose lui appartenant qu'il pouvait couver, garder et observer,
Détailler,
Aimer...
Glorifier?

Avait-il cette notion de leur relation?
Setsuna n'en avait pas la moindre idée. Toujours ce voile qui venait dissimuler certaines parties de Cloud, le rendant plus mystérieux à son égard... Attisant son envie et son besoin de le connaître et de le savoir sien. A lui et à personne d'autre, parfois l'image torturée du blond lui venait en tête, parfois des chaines autour de lui, de son cou et poignets, chevilles... torse.
Une sorte d'animal enfermé dans sa cage, maudissant l'extérieur et le défiant sans n'avoir jamais mis une patte en-dehors de sa cage. Un animal blessé dont il n'avait pas pitié, mais pour qui il éprouvait une fascination des plus obscènes et en même temps incertaine, comme hésitante. Oui, l'hésitation de passer sa main à travers ces barreaux qui retiennent la bête, de peur qu'elle n'arrache sa main pour la lui dévorer.
Mais Cloud pouvait bien le dévorer tout entier, sucer jusqu'au dernier de ses os, il n'en avait que faire, il les lui offrait tous s'il n'y avait que ça pour calmer la bête... Il pouvait s'adonner totalement au blond, ne tenait qu'à lui de se rendre compte de ça.

Une seule et simple chose que l'adolescent retenait malgré tout de leur histoire d'amour, même si elle ne lui semblait pas totale... Depuis qu'ils étaient ensemble, jamais les questions n'avaient été si nombreuses dans sa tête, affluant dans sa tête. Des fois il avait l'impression qu'elle allait exploser tellement son esprit bouillait d'envie et désir d'apprendre son petit ami sur le bout des doigts. Avec cette conversation au détour d'un oreiller, l'adolescent avait dans l'espérance que ce genre de questions s'effaceraient d'elles-mêmes. Que ce côté bien trop curieux et accru par la nouveauté de sa situation disparaitrait avec les révélations qu'avait évoqué Cloud. Mais déjà un frisson se faisait sentir, remontant le long de son échine, longeant ce long puzzle aux pièces fascinantes... Il venait de se faire enlacer sans crier garde, avait même sursauté sous l'action à laquelle il ne s'attendait pas.
Trop pris par ses pensées, il en avait laissé s'échapper la situation, avait perdu son petit ami de vue pour ne fixer plus que du vide ou bien les plis des draps sur lesquels ils étaient assis et qu'ils avaient pris soin de froisser quelques heures auparavant sans que personne n'y prenne garde, sans que personne ne soit au courant de quoi que ce soit... De leur union seuls les murs en gardaient précieusement le secret, enfin il l'espérait vraiment sinon les voisins devaient grincer des dents royalement depuis un moment déjà...

Mais assez avec le hors-sujet, déjà Cloud reprenait ces points où l'adolescent n'avait pas eu assez de détails pour calmer sa curiosité ou simplement, par pur bon sens. La belle famille se trouvait être un bon sens?.. Même si la mère de Cloud n'était plus de son monde, il avait peut-être espéré que Cloud lui dise qu'il avait un père, même si éloigné... Mais semblait-il qu'avec eux, les géniteurs ne soient pas mis en avant par leur brio ou leur amour qu'ils portaient à leurs fils... Il ne put s'empêcher de soupirer doucement, n'ajoutant rien. Cloud avait donc vécu seul avec sa mère, sans aucune présence paternelle? Qui sait si ce n'est pas mieux pour lui vue l'exemple qu'avait eu Setsuna tout au long de son enfance... Il en frissonna même d'y repenser, préférant encore ne rien dire, son visage alla s'enfouir contre le cou du chocobo et ne s'en dénicha pas tout au long de ce sujet plutôt fâcheux... Tellement fâcheux...

Une expression crispée.

Une simple expression crispée qui lui fit bien vite confirmer ce qu’il pensait sur le compte de son petit ami qui venait de commencer à s’ouvrir pour sa joie, même limitée.
Setsuna avait su dès les premiers instants que de se faire remémorer ses souvenirs à s
on amant ne serait pas une chose aisée et d’autant moins plaisante. Il n’avait pas besoin d’être devin, médium ou quoi que ce soit sur ce sujet. Cloud l’avait fait avec un certain contre cœur qu’il avait essayé de cacher le plus possible durant leur « conversation » fermée. Simplement, l’adolescent avait appris à connaître son petit-ami. Faire en sorte de reconnaître ses moments de faiblesses, même s’ils étaient rares pour la plupart. Cloud était un être humain, tout ce qu’il y a de plus normal, sur les bases tout du moins. Après bien des complications se hissaient sur l’horizon et recouvraient son visage de mille ombres difficiles à discerner. Il était un puzzle à l’état humain, quelque chose dont les pièces s’étaient usées à force d’être emboîtées, placées aux mauvais endroits, mutilées par le temps qui s’écoulait entre chaque essai.

" Désolé... Je ne... "

Je ne quoi?.. Il lui avait demandé de lui raconter, de lui mettre sa vie sur la table, de la déballer totalement pour qu'il puisse festoyer. Qu'il nourrisse sa curiosité au risque de ronger à sang son petit amant. Il s'était douté que cela n'était pas venu sans douleur mais maintenant, alors que ce sujet là était venu éclater à son visage, il ne pouvait s'empêcher de s'en vouloir, de lui faire évoquer une telle chose...Et sa réaction lui sembla égoïste. Sa propre réaction fut même puérile. Ses mains précédemment pressées contre le torse de Cloud froissaient à présent son haut sans qu'il n'en remarque quoi que ce soit. Ses ongles s'étaient enfoncés d'eux-mêmes dans les fibres de sa veste, déformant pour quelques instants le tissu, simplement assez de temps pour qu'il se reconnecte au monde réel, qu'il revienne à lui, sorte de ses propres souvenirs les plus douloureux.
Il devait les quitter car la suite était arrivée... Et il se devait de ne pas en perdre une goutte.
L'armée vint ensuite, une petite mise au point sur les grades en quelques sortes... Même si ce n'était pas tellement au point pour lui, la différence de "SOLDAT" et de "simple soldat", il avait essayé de comprendre l'essentiel au moins. Son petit ami avait raté la marche et s'était donc retrouvé à la dégringolade à la dernière marche... La moins confortable en plus s'ils n'étaient considérés que comme de la chaire à canon, bien éloigné de l'idée du héros qu'il s'était fait dans les jeux vidéos peut-être. En même temps, tout ce dont parlait Cloud avait l'air tout droit sorti d'un jeu. D'ailleurs, si ça n'avait pas été Cloud, il serait probable de dire qu'il n'avait aucune raison de le croire. Mais, c'était bel et bien Cloud alors... Seulement...

" Une crevette?... Hey ne me considère pas comme une crevette parce que toi tu y ressemblais. Mais je demande à voir oui... Comment mon amant a-t-il pu avoir un corps frêle comme le mien et arriver par la suite à avoir ce corps là... "

Ses mots furent accompagnés par quelques gestes lents, ses lèvres contre les siennes d'abord, puis son corps se rapprochant pour être au plus près, bien assez en vue de lui dézipper son haut un peu plus, et pendant que ses lèvres exploitaient ses jumelles, ses doigts eux, exploraient sans gêne cette zone de plaisir et d'excitation qui s'avérait être le torse de son petit ami. L'adolescent jouait dans la provocation mais aussi dans la passion. Ses gestes n'étaient jamais dénués de ces deux choses, il aimait le toucher, le caresser et adulait plus que tout son corps d'athlète, celui-là même qui le faisait entrapercevoir ce bout de septième ciel... Ne pas en être fou? Impossible, et puis le jeune homme avait cette lubie des belles choses. De là à dire qu'il collectionnait son amant comme un vulgaire objet, bien sûr que non, mais... A son tableau de chasse c'était sa plus belle pièce sans nul doute.
Mais encore, il s'était perdu et Cloud reprenait son histoire une fois ses lèvres libérées de toute emprise.

Un surplus d'informations venait se déposer dans le crâne de Setsuna, les noms et les choses importantes... SOLDAT, milice, héros, Sephiroth, Tifa ... Et encore bien d'autres choses qu'il se devait d'absorber pour éviter de ne raviver ses souvenirs par une bourde quelconque, un truc dont il était capable à ses meilleurs jours… Puis vint le nom de Zack et ce sourire amer que Cloud laissa apparaître. A le regarder ainsi, ce fut si simple de comprendre, d’exploiter cette simple idée encore inavouée, de se dire que son petit ami avait eu une vie avant et n’avait pas appris à aimer du jour au lendemain en se mettant avec lui… C’était une chose qu’il avait du mal à avaler, d’un naturel excessivement jaloux, l’adolescent n’arrivait pas à se dire, à accepter d’avoir été au même rang que d’autres… Même si c’était totalement puéril de sa part, il s’en fichait au plus au point. Cloud était devenu sa corde sensible, ce point qu’il ne fallait absolument pas titiller. Même s’ils étaient morts, Setsuna éprouvait une haine injustifiée envers ses prédécesseurs, une haine qu’il n’arrivait pas à remettre en cause, elle lui semblait légitime bien que grandement enfantine. Seulement, il serra les dents, écoutant la description de ce grand gaillard d’un mètre quatre-vingt-cinq, grand, musclé, hérissé en plus… Il se demandait si les goûts de son amant étaient au fond toujours les mêmes car là, avec lui et son mètre soixante-dix-huit, son androgynisme poussé à l’extrême, il n’avait foutrement rien n’à voir avec ce qu’il lui décrivait…

« Ton grand frère… C’est plus une façon de dire amour à sens unique non?.. Enfin s’il avait une petite amie, ce n’était pas très intelligent de ta part d’aller se caler dans son lit, en plus de te faire du mal, tu risquais de foutre en l’air un couple. »

Ce n’était pas agréable pour Cloud d’entendre ça, mais… Set avait ce besoin de se sentir l’unique, le seul…Peut-être avait-il été soulagé en quelques sortes que rien ne se soit passé entre les deux hommes au final, à part des étreintes dont Cloud avaient profité, s’il n’y avait rien eu d’autre, c’était plus qu’un soulagement que de le savoir…Il avait espéré au plus profond de lui que cet amour n’ai pas abouti… Plutôt cruel de sa part, mais sa nature était telle, il n’y pouvait vraiment rien, à part ressentir cette jalousie profonde pour… Un mort? Enfin… Le sujet continuait et de nouvelles choses arrivaient elles aussi, comme l’explication de la préférence des grosses lames de la part de son amant. Une chose qu’il comprenait enfin d’ailleurs, pourquoi était-il fanatique des lames. Il acquiesça à la question de Cloud, voyant très bien de quelle épée il parlait, en apprenant sa provenance, sa signification aussi, une longue succession d’hommes mourants, mais de rêves aussi, ce genre de choses qui volaient à cent-mille au-dessus de sa tête. Non Setsuna n’arrivait pas à saisir certaines choses mais l’idée était là.

Heureusement, ou non, une boule de poils vint faire son apparition, marquant comme une pause dans le récit de son amour, le stoppant assez pour qu’il puisse respirer, assez pour que Setsuna le détaille silencieusement. Pour être délicat, le sujet l’était réellement, et il avait bien raison de se méfier de Set quant à ça, il pouvait vraiment se montrer réactif et faisait un effort considérable pour ne pas envoyer voler le sujet en quittant la pièce. Car il lui avait demandé de lui raconter son passé, de lui dire ce par quoi il était passé pour en arriver jusqu’ici dans ce lit avec lui. Cela aurait été idiot de sa part de le planter en plein milieu de son récit inachevé, surtout qu’il prenait la peine de répondre à ses quelques questions plutôt difficiles… Son regard se perdait un peu sur le visage de son amant, même si souriant, il sentait la difficulté qui relevait de cet exercice périlleux pour l’un comme pour l’autre. Peu causant, malgré lui, il se devait d’inciter son petit-ami à continuer, ou plutôt, se dire qu’il devait entendre la suite, car pour lui comme pour son amant ce n’était pas évident. Mais Cloud trouva les mots justes, en fait, non, il ne dit rien, il l’embrassa. Simplement. Ce qui était bien assez pour que son état d’esprit redevienne plus paisible qu’auparavant. Ses avant-bras comme appuis, il se retenait d’écraser le chaton pour rester un peu plus contre ses lèvres… Ainsi au-dessus de lui, ses longs cheveux glissant en cascade, encadrant son visage mais aussi ceux de son amant, comment expliquer que cela le rassurait, comme s’il était dans une bulle loin de toute chose lui semblant insupportable, bruyante, stridente ou horrible. Un sentiment qu’avant il trouvait risible dans lequel il se perdait à présent dans le plus grand consentement possible. Mais ce « tout va bien » eut une fin plutôt rapide à son goût, mais à laquelle il ne s’opposa en aucun cas. L’histoire devait continuer, rien n’était encore terminé, pour preuve, son amant enchaînait sans grande difficulté la suite de son récit… Sorti directement d’un jeu vidéo.

« Tu veux dire que mon mec a joué les écolos alors que c’est le premier à abuser de l’eau chaude quand je suis sous la douche avec lui? Ou encore quand il roule avec sa moto pendant des heures~ je te vois bien avec tes affiches « touchez pas à la terre, c’notre mère »… Oh oui, avec un pantalon pattes d’eph, un maillot large avec les couleurs bien flashy et le bandeau autour de la tête ainsi que les lunettes rondes et un brin d’herbe au coin de la bouche tiens… Magnifique t’aurais pu lancer une mode à toi tout seul avec tes pics tu sais? T’as peut-être raté un truc! »

Pause douceur, pause amusante et surtout, pause tripante, la vision de Cloud ainsi était vraiment à s’en rouler par terre, il se retenait fortement pour ne pas le faire. Se moquant un peu de lui par la même occasion mais rien de bien méchant, son sourire était revenu doucement mais sûrement, Zack n’était plus qu’un vilain souvenir qui n’avait plus aucune raison d’avoir sa place maintenant qu’il était là. Profitant d’ailleurs qu’il n’y ai plus de chat non plus, il s’allongea contre lui et vola ses lèvres à peine quelques instants, son amant était vraiment à fond dans son histoire, alors autant en profiter aussi.
Mais… La suite ne fut pas si agréable à entendre que ça en fait. Après Zack, sa petite amie allez… Ou l’art de tomber sur les choses les plus improbables, ce qui ne manqua pas de le faire soupirer… Cette fois ils étaient sortis ensemble, ce qui laissa sur le visage de l’adolescent un air renfrogné un peu, la jalousie était une très mauvaise chose chez l’adolescent, voir quelque chose de vraiment problématique… Enfin, problématique pour Cloud aussi, après la mort de Zack son premier amour, ce fut le tour de Aeris… Sa fiancée en plus…

Fiancée?..
Fiancée?!

Silence radio de sa part…Il n’eut pas la possibilité de suivre la fin de l’histoire, ou alors juste un peu. Trop obnubiler par ce mot pourtant simple et précis… Enfin, trop, pas tellement encore… Une autre mort arriva, celle de sa belle sans qu’il ne puisse s’y attendre.
Baissant les yeux, son front entra en contact avec celui de son bien aimé, lui faisant plonger son regard dans le sien, oubliant quelques instants le mot fiancé qui s’avérait plutôt problématique à son goût, ce qui était assez légitime mine de rien… Mais, c’est vrai qu’en regardant bien, Cloud n’avait eu aucune chance dans sa vie, sa mère était morte, son premier amour, son second amour, puis son troisième… A croire que le destin s’acharnait sur lui et son bonheur. Cette sorte de mise en garde qu’il lui fit fut assez troublante, même si accompagnée de son sourire malicieux, elle passait déjà un peu mieux.
Posant ses mains contre ses joues, il les lui caressa avec la plus grande tendresse qu’il lui était possible d’avoir, son front toujours contre le sien, il soupira doucement avant de ne prendre la parole encore, cette fois le plus sérieusement du monde.

« Moi… Je ne te quitterai jamais. Certes je n’ai pas de mec avec une lame de deux mètres qui a envie de me transpercer, mais, si tu dis qu’être amoureux de toi s’avère être une vraie épreuve pour ma vie, que ta vie ressemble à un jeu vidéo plutôt kitch, la mienne étant pas mal non plus, ça promet pour la suite, hm?.. Mais crois-moi, si tu veux te débarrasser de moi ce sera chose impossible. Rien n’y fera, crois-moi…Évite simplement de laisser trainer tes lames sur le canapé ou le lit quoi, c’est risqué pour moi. »

Son sourire se laissa voir après ces paroles qu’il espérait rassurantes et réchauffantes. Après tout, il n’avait que ça à lui offrir à cet instant, accompagné d’une simple étreinte et d’un bref baiser… Il l’aimait bien plus qu’il n’avait imaginé, son corps et son cœur lui étaient dédiés sans qu’il n’y avait prêté garde, c’était ainsi, et c’était bien d’après lui. Bien que parfois contraignant sans pour toute fois que ce soit invivable.

La vie simplement…

Une longue continuation d’événements qui n’avait pas terminé de lui en faire voir de toutes les couleurs, c’était certain. Tant mieux? Lui qui n’aimait pas quand les choses pouvaient se ressembler chaque jour, varier lui faisait un bien fou alors, autant ne pas se priver de ça même si c’était rarement une partie de plaisir quand ça lui tombait dessus, lui aussi avait une chance incroyable pour que des choses improbables lui tombe au coin de la gueule, enfin… Pas de liste à faire pour le moment, déjà son amant reprenant la suite et fin de sa longue histoire… Autant ne pas en perdre une miette, même si déjà une question restait dans son esprit, quelque chose dont Cloud allait devoir se défendre bien rapidement une fois l’histoire terminée.

Quoi que… Une, deux questions peut-être même?… Enfin, la fin était arrivée et il fut récompensé par son silence et son écoute d’un baiser bien doux… Un je t’aime silencieux à présent, quelque chose de bien doux à recevoir. Les yeux clos, ses mains s’étaient poser contre les joues de son amant pour les lui caresser. Allonger totalement contre lui, il ne pouvait pas être plus proche encore, leurs poitrines l’une contre l’autre et leurs lèvres aussi… Toutes à l’unisson… Parfois il avait l’envie de ne faire qu’un avec lui, que leurs torses s’ouvrent pour que leurs organes se fondent les uns dans les autres, que tout s’emboîte et que plus rien ne soit seul, unis à l’autre aussi simplement, mais peut-être assez glauque comme façon de voir, certes. Seulement, l’adolescent faisait partie de ces personnes parfois romantiques à l’extrême peut-être, alors bien souvent les envies n’étaient pas jolies jolies, mais tant pis.

Mais maintenant… Il était temps pour Cloud de passer à table, et ça n’allait pas être quelque chose de simple.

Se redressant doucement, quittant ses lèvres avec un léger sourire, l’adolescent s’assit confortablement sur les hanches du blond, le détaillant quelques instants, silencieux mais son attitude ayant changé pour quelque chose de moins… plus?… Sans réelle expression en faite.

« Quand tu dis vaincus, tu veux dire qu’ils ont été arrêtés ces quatre personnes ? »

Un peu naïf peut-être… Mais ils n’étaient pas dans un jeu vidéo alors, peut-être n’arrivait-il pas à envisager que son petit-ami puisse avoir tué qui que ce soit auparavant. Ce n’était pas tellement quelque chose qui pouvait le faire partir mais… Cela lui faisait se rendre compte par quoi Cloud était passé durant sa vie, savoir qu’il avait du sang sur les mains n’était pas quelque chose de simple à digérer, mais ce n’était pas non plus… Insurmontable comme on dit. Puis, faire l’armée, cela devait mettre la puce à l’oreille du jeune homme même s’il avait posé cette question qui ne fut pas la seule…
Puis une sorte d’aura noire vint l’entourer inconsciemment. Faisant alors part de son état d’esprit, et bientôt de sa dernière question.

« Tu as été fiancé… Et tu ne m’as strictement rien dit sur le sujet alors amour?.. Toi qui est gay en plus, qui ne cesse de le dire, t'as été fiancé à une nana en plus?! »

Et oui, il croyait tout de même pas qu’il allait échapper à une telle chose tout de même! Setsuna possessif et jaloux dans toute sa splendeur en avant-première pour le chocobo humain. Un vrai cadeau empoisonné en son genre, l’adolescent n’appréciait vraiment pas qu’il n’ait jamais parlé d’une telle chose. Surtout vue leur degré de relation qu’ils entretenaient ensemble, c’était quelque chose de légitime qu’il puisse savoir ça, Cloud allait en entendre parler durant quelques temps c’était chose sûre.
Mais si l'on prenait ce sujet à part, Cloud avait eu lui aussi un passé tout aussi mutilé que celui de Setsuna... Même s'il ne s'avançait pas sur ce genre de sujet, il pensait à présent que cela les avait probablement rapproché... Cloud avait appris la détresse de l'adolescent et à présent, l'adolescent était à même de comprendre celle de Cloud...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t16-setsuna-mudo-admin
Cloud Strife
[x~Admin/Surveillant {viOleur}~x]
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Sam 16 Oct - 14:19

"Hey, si je voulais me faire du mal ca me regardai non ? Et leur couple était déjà assez bancale, si ca avait eu une chance de le
briser ca se serai vite vu, et il sont restés ensemble donc pas de soucis hm ?"


Il avait été un peu plus sec en lui répondant que tout le long de son récit où il avait essayé de garder un ton calme et posé
pour que son histoire passe au mieux aux oreilles de l'adolescent. Mais Zack était..sa corde sensible, évoquer son simple nom lui
rappelait son état d'esprit a ses 15 ans, ce qu'il ressentait a ces moments bref, un petit flash back gratuit dont il se passerait bien
parfois mais qui avait aussi, leur charme quand il se rappelait simplement de bon moment passés. Il avait eu la chance
de le rencontrer pendant son adolescence, il l'avait aimé autant qu'il l'admirai, alors les souvenirs qu'il avait de lui
ou d'eux était purs et rarement plein de douleur ou de jalousie. S'il avait connu le même genre de relation aujourd'hui,
il aurait surement était beaucoup plus accroc et aussi plus lucide sur ses sentiments qu'il portait pour la personne concernée
pour qu'il souffre de la situation de troisième roue qu'il aurai eux. La, unn simple entrainement valait tout l'or du monde.
Il avait sûrement un peu de regret, mai sil gardait un souvenir beaucoup plus agréable de Zack que d'Aeris qui lui avait été affreusement
arraché.

Il ne s'attendait d'ailleurs pas a ce que son amant ressente de la jalousie pour ces histoires, après tout pour lui c'était normal qu'a la vingtaine
passé il ai eu des histoires, et qu'il ai connu l'amour...Il connaissait son amant jaloux, les fois ou il avait put le voir
l'attendre les sourcils froncé après avoir trainé avec un de ses collègues alors qu'ils étaient censé se retrouver en était une maigre preuve.
Le garagiste, les professeurs, bref tout mâle dont il s'approchait d'un peu trop près et à qui il offrait son sourire était
un ennemi à son amant et un début de petite moue qui faisait complétement craqué Cloud. Déjà que l'élève était adorable
quand il était jaloux, il appréciait d'autant plus cette sensation d'être désiré..que Setsuna ne le veuille que pour lui seule,, étant prêt a se battre
pour lui avait quelque chose de jouissif..bien sûr, il voyait très mal l'adolescent se battre à main nue mais il le sentait
capable de créer un petit accident malheureux dans les escalier~...Le blond était-il capable de ca ? CLoud sourit bêtement à cette pensée...
bien sûr que non, ou alors c'était assez effrayé pou qu'il ai quelques sueurs froides les nuits prochaines en repensant à tout ca.
Setsuna était jaloux, tout comme lui, mais jaloux de personnes du passé, de personnes mortes d'autant plus ?
Non non..Cloud n'avait même pas pensé à cette éventualité tant il trouvait la chose inconcevable. Il ne se rendait
surement pas compte que, même s'ils étaient morts il était encore assez attachés à eux pour que son homme actuel en soit envieux.

Maintenant, son récit était finit et il pouvait profiter de l'after avec son amant. Son histoire avait eu le don de rendre
son "chaton" docile et très tendre..il en profita alors,, caressant ses cheveux doucement alors que parfois, il était autorisé a frôler ou presser ses
lèvres contre les siennes.Il avait finit, et c'était libéré d'un poids malgré tout énorme.
S'il ne lui avait rien raconté c'était sûrement parce qu'il avait peur que Setsuna l'ai fuit finalement. Après tout,, jusqu'alors
le blond ne connaissait de Cloud que le cloud actuel, et quelques brides de passés qu'il avait put lui raconter, par exemple sa vie
à edge avec Tifa, denzel et Marlène. Mais sur ce qui l'avait façonné de la sorte...
Finalement jusqu'ici Setsunna ne connaissait pas vraiment Cloud, et qu'il continue à le chérir alors qu'il savait désormais tout
de sa vie des plus rocambolesque C'était presque miraculeux et Cloud ne put s'empêcher de savourer ses moments en l'embrassant
avec le plus d'amour qu'il le pouvait.

Leur relation n'était pas que luxure et passion comme cela avait put l'être au début.
Bien posée dans sa relation avec l'ancien prof gérant de café, c'était de l'attirance pur qui l'avait conduit dans les bras de
Setsuna, un côté mystérieux et torturé qui les avait fait se chamaillé, taquiné, puis enlacés à l'abri des regards de tous.
Pourtant, il avait nourris un réel amitié rapidement, chacun se comprenait parfaitement et maintenant qu'ils passaient
la moitié de leurs nuits ensemble, il n'était pas rare qu'on les découvre pendant de simple moment tendre et amoureux.
Leur nature à tout les deux avait beau reprendre rapidement les rennes pour refaire de leur relation un amour brûlant, c'était malgré tout
plus...plus que ca.

Pour lui, la soirée était finit. Il l'avait attiré dans ses bras et était prêt a tirer le rideau pour s'endormir avec lui
sur les draps de son lit mais..quelque chose à quoi il ne s'attendait pas lui retentit entre les oreilles...lui un hippie ??


"Non mais quel banane je te jure...! J'avais un uniforme rafistolé, voila tout."

Il rit un peu alors que ses mains tiré désormais les joues de son tendre amant, il devait vraiment avoir un petit soucis
pour avoir ces éclairs de génie parfois, ou plutôt éclaire de délirité de ce genre. Il pouvait très bien parler de mort et de sadisme
avant d'enchainer sur la prochaine teinture de son chat, vraiment son amant était impressionnant. Tellement impressionnant qu'il passait
rapidement...

Du rire au cris.

Ca, il ne l'attendait vraiment pas, il avait parlé d'Aeris simplement en espérant que son amant ne tilt pas plus que ca. Après tout...
c'est vrai qu'il aurait put et surement dut lui parler d'une telle relation mais, cette blessure était encore fraîche et ils n'avaient jamais eu vraiment
l'occasion de parler de ca. Grinçant alors un peu des dents quand son amant lui reprocha ca, il lui prit ses mains et lui vola un baiser
pour le faire taire.


"Je suis gay. Enfin... disons que je suis dégouté des histoires avec les femmes pour l'instant, et je ne t'en ai pas parlé avant parc que...Ca ne fait pas si longtemps que ca, tu sais j'ai encore du mal... il y a 3 ans je me voyait marié avec elle avec un petit bambin, et finalement toute la partie a dut être recommencée alors je me dépatouille avec ca comme je peux..je suis désole d'avoir attendu tant de temps"

Il était sincère, etpour le prouver il se redressa pour l'embrasser. Il espérait que cette fois ci ce soit finit mais son amant enchaina avec Kadaj, Yazoo Loz et Sephiroth...Arrêtés...Il eu un petit sourire un peu attendri et il se rallongea simplement en le prenant dans
ses bras. Ça faisait beaucoup pour cette petite tête blonde et..ce n'était peut-être pas le moment pour parler de la façon dont
il les avait arrêtés. Il n'avait que 16 ans, bientôt 17 alors ..il lui épargnerait ca.
Il devait déjà se douter qu'il avait du sang sur les mains avec l'armée,, sa petite aventure...Mais lui avouer mot pour mot
qu'il avait anéanti ces 4 hommes étaient peut-être encore un peu trop tôt.
Il se contenta alors de l'enlacer, et comme pour fermer la fin de son récit il tira le rideau pour les plonger dans une obscurité quasi totale
dont il ne percevait que les billes dorés et turquoises des seuls être qui partageait cette chambre avec lui.


"Ils on été arrêtés oui... mais il est l'heure de ranger les fantômes dans leurs livres et de se plonger dans le monde de Morphée, qu'en
dit tu ? Je t'ai raconté toute ma vie je ne suis pas sûr que tu sois en droit de demander autre chose pour ce soir petit profiteur."


Il sourit, simplement...



~Like a Toy Soldier...~
Je sais que tu penses à moi, Invité....

(clic sur l'image puis repasse dessus~)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t17-x-cloud-strife-x-admin
Setsuna Mudô
|✂-Directeur-✖|
avatar
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   Mer 29 Déc - 20:47

Il était ainsi, que dire d’autre? La jalousie de Setsuna était pas quelque chose que l’on pouvait qualifier de maladive. Le passé de son amant était une partie pour laquelle il n’avait absolument aucun contrôle. Autrement dit, il haïssait plus ou moins cela. Pourtant, il accordait une certaine importance à savoir de quoi revenait son petit-ami… C’était assez légitime dans la mesure où il l’aimait et que le Cloud qu’il chérissait aujourd’hui avait été engendré par ce passé qu’aujourd’hui il apprenait en surface. Il le savait, Cloud survolait certains sujets moins importants ou plus sombres afin de ne pas s’étaler dessus et éviter les questions de Set bien curieux pour le coup.
Là, allongé sur le lit il regardait distraitement un sourire, bref de la part de son amoureux sans en avoir la moindre raison. S’étant rapidement redressé pour voler ce sourire, entre ses lèvres quelques petites secondes… Puis ses yeux se fermèrent lentement, la saveur d’un baiser, d’un autre et encore. Une main dans la nuque pour la lui caresser. Leurs bouches s’épousaient parfaitement et un sentiment -une saveur?- d’amour s’en dégageait. Il en était accro depuis… Depuis la première fois? Ou cela n’avait fait que de se décupler au fur et à mesure que leur relation s’épanouissait? Pire que lui et le sucre? Mais ça, jamais il ne lui avouerait. Non, non, son amour pour le sucre était une toute autre dimension que personne ne pouvait pénétrer ou briser de quelque façon que ce soit. Un truc bien taré comme certains le lui disaient surtout en prenant en considération sa taille, fil de fer lui permettant à ce moment à son amant de l’enserrer et de l’attirer contre lui ainsi. Il ne s’en plaignait certainement pas. C’était pratique pour pas mal de choses en plus. Bref, un plus pour l’adolescent toujours en proie à des envies des plus retournées et ce n’était pas qu’au sens figuré du terme… En même temps il fallait s’y attendre avec les reliques de son passé à lui. Autrement dit, amant sur amant sans aucune limite envisageable le septième ciel n’était rien pour lui… Il voulait toujours plus.

L’enchaînement fut bien évidemment radical lorsque son amant parla du fait qu’il était gay avec ce côté hétérosexuel qui s’était enfuit en lui à partir du moment où sa fiancée était alors décédée… Il n’en restait pas moins que l’adolescent trouvait ça un peu gros comme excuse… Enfin il préféra ne pas relever, il risquait vraiment à ce que ça tourne en mayonnaise et cette soirée devait être sous le signe de la tendresse. Son amant avait été courageux de lui raconter tout cela et Set avait compris en l’écoutant que ça n’avait pas été une partie de plaisir pour personne.
Autour de son amant des corps avaient dû s’amonceler… Ses ex surtout. Zack, Aeris… Fay aussi. Il avait une liste noire ou quoi? Dans tous les cas, l’adolescent s’était bien juré de ne jamais l’abandonner sous n’importe quelle raison. Bien que cela soit tout de même difficile à assurer avec toutes les choses qui pouvaient lui tomber sur le coin du nez, il avait tellement de chance qu’à ce niveau là il ne pouvait que prier même s’il était loin d’être croyant malgré sa famille, notamment son père qui était très croyant, ça il l’avait appris à ses dépends. Setsuna, dans son tempérament possessif et jaloux glissa ses doigts le long de la joue de son petit-ami, lui relevant alors le menton, sa main ayant saisi sa mâchoire avec douceur, il vint frôler ses lèvres et dit une simple et unique phrase qui montrait bien qu’il était… méfiant?

« Maintenant… Même si tu connais mon niveau avec les enfants, tu verras bientôt ta vie future avec moi.»

Cela dit sans le moindre battement de cil, il était sérieux et n’espérait plus que ça malgré son expérience avec les enfants plus que médiocre. Ne les supportant pas pour le peu qu’il les avait fréquenter, il y avait bien d’autres choses autour des quelles tournaient un couple qui durait dans la longueur de toute façon… Mais le sujet touchait à sa fin, Cloud mettait un terme à tout cela et…

« Pourtant… »

Il avait tellement de choses à lui demander en fait. Son regard était dévoré par la curiosité, une curiosité à la fois enfantine, à la fois amoureuse… à la fois terrifiante. Il aurait aimé lire en lui comme dans un simple livre dont il n’avait qu’à tourner les pages au gré de son envie, de ses humeurs… L’adolescent était tellement changeant, un rien pouvait éveiller sa curiosité et lui donner l’envie bestiale d’en savoir plus, de fouiller dans les fins fonds des viscères pour se satisfaire. Mais là il y avait néanmoins prescription sur la chose, l’individu concerné était l’homme qu’il aimait. Et ce dernier avait survolé 21 ans de sa vie, s’était remémoré ses douleurs, ses pertes… Il était une âme atrophiée dont les blessures s’étaient plus ou moins guéries. Comme un bras perdu, une jambe ou un quelconque autre membre, des bouts de son âme s’étaient perdus au fil du temps qui s’était acharné sur son sort. Même si sur son corps il n’avait ‘que’ des cicatrices… Si l’on y regardait mieux, lorsque Setsuna regardait ces yeux immensément bleus, il y décelait une immense tristesse, quelque chose de morose qui lui donnait instantanément l’envie de le serrer dans ses bras, de lui dire qu’il l’aimait encore et encore inlassablement. Setsuna avait une nature protectrice acquise depuis la mort d’Alexiel… Jamais plus il ne voulait perdre l’une de ces personnes qui faisaient son monde. Lui aussi était estropiée, mutilé autant physiquement que mentalement, son dos en partie formait les reliques de son passés plus ou moins difficile, le rejet de son père, la mort de sa mère puis celle d’Alexiel. Ce genre de choses qu’il avait tant bien que mal dégurgité. En arrivant à l’internat il était faible et fragile, une brise aussi douce soit-elle était alors capable de le fissurer un peu plus. Par chance Cloud fut ce soleil qui préserva cette lumière faible qui restait encore en lui. Un peu comme la lune, sans la lumière du soleil cette dernière ne pourrait briller, il était dépendant de lui à présent, un fil, un ruban, un lien… quelque chose rattachant son cœur à cette personne qu’il chérissait tant, n’arrivant plus à envisager la vie sans lui, la moindre inspiration lui deviendrait insupportable, irrespirable dès lors qu’il pensait au simple fait que Cloud avait pu ne jamais être ici… Alors ce soir il respectait les paroles de cette personne qu’il aimait, même si tout cela semblait tirer d’un roman à l’eau de rose, l’adolescent avait bien changé depuis son arrivée ici, dans cet internat perdu au milieu de rien.

Mais, ainsi blottit contre lui, du haut de ses 17 ans, l’adolescent n’était pas dupe, non. Son petit-ami malgré sa grande force et son courage pour lui raconter son passé avait omis certains passages il le savait. Il était normal de vouloir oublier, effacer certains instants de notre passé dont il n’y avait aucun bonheur à tirer. Que des larmes, d’horribles larmes transparentes nous brulant et irritant les yeux, les rendant horriblement rouges à force de vouloir les supprimer de notre visage encore et encore… Alors quand Cloud eut ce léger sourire à ses mots il comprit bien vite que ces trois personnes n’étaient probablement plus de ce monde.
Horrifié? Non… Même pas. La tendresse dont faisait preuve son amant, ses mains qui caressaient son corps avec amour, ces yeux aimants, tout son être même… Il était impossible pour Setsuna de se dire que Cloud avait pu engendrer la mort. Malgré qu’il ne le connaisse que depuis deux ans, Cloud avait toujours été cet homme calme et posé. Mais sa carrure, son corps couvert de nombreuses cicatrices étaient tous deux révélateurs. Il ne se leurrait pas quant à ce qu’il avait fait mais ne releva pas non plus. Le blond ne voulait pas en parler alors le sujet valait mieux être rangé dans cette grande bibliothèque poussiéreuse. Et quand ils allaient faire le tri de leurs souvenirs alors, peut-être qu’ils dépoussièreront cela, ils avaient le temps, ils étaient jeunes aussi. Oui, ils avaient tout le temps nécessaire pour s’apprendre encore plus, découvrir ces secrets parfois terribles parfois enchanteresses… Il voulait se dire qu’ils avaient la vie à l’infinie, c’était ainsi pour lui et c’est ce qui expliquait le fait qu’il souriait contre lui, dans ses bras et contre ce torse forgé par l’armée tout comme le temps passé lui il s’y sentait parfaitement en sécurité et s’il aurait pu, il serait resté ici durant des années et des années.

Malgré cela, ce ‘pourtant’ prononcé n’eut aucune suite. Il se contenta d’acquiescer à ses paroles, respectant sans la moindre once de rébellion sa demande. Toute chose avait une fin et… Cloud avait été courageux de lui raconter tout ce qui avait pu passer, tout ce qui l’avait bouleversé jusqu’à son arrivée ici, à l’internat dans lequel ils étaient depuis deux années déjà. Alors il méritait ce tendre repos, celui durant lequel il allait resté lové contre lui, ne souhaitant le quitter pour rien au monde durant cette nuit. Un simple repos dans les bras de l’homme aimé, voilà qu’il réussissait à être satisfait par cela, ça ne lui ressemblait en aucun cas mais il pouvait bien faire une exception pour ce blondinet probablement exténué par ce récit éprouvant rien qu’à l’écouter, alors le raconter… Setsuna ne voulait pas se remémorer ce que cela pouvait provoquer. D’intenses brûlures au fond de la gorge, ce besoin terrible d’hurler même, des tremblements incessants et cette insatiable envie d’exploser comme s’il n’était plus qu’une bombe humaine, capable de réduire à néant tout ce qui l’entourait, effaçant chaque instant de ces souvenirs rejetés.

Mais ce soir… Après que Cloud ait éteint les lumières, plongeant la chambre dans le noir, il oublia aussitôt ces remontées de souvenirs et se serra tout contre lui. Ces monstres qui avaient pu l’engloutir n’avaient plus aucune férocité lorsque son amant le serrait tout contre lui. La nuit était déjà bien avancée avec cette longue discussion. Il était temps de se reposer, c’était d’ailleurs un repos bien mérité dans lequel Setsuna laissa son amant se plonger, caressant parfois distraitement sa nuque, il lui murmura un petite bonne nuit, vola un baiser puis pressa sa joue contre l’oreiller, ses bras enserrant le torse du blond à ses côtés… Durant longtemps encore il l’espérait de tout son cœur.


~The End~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t16-setsuna-mudo-admin
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si j'miaulais tu m'embrasserais un peu plus?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond Clouds and Lollipops :: Partie réservée au personnel :: Chambres :: Cloud S.-
Sauter vers: