AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~Quand un

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: ~Quand un   Mer 24 Mar - 15:07

Le taxi roulait à une vitesse effrénée ... Le chauffeur connaissait-il vraiment la pédale de frein?
Le décor de la ville semblait flouté, à travers les vitres, tellement c'était rapide. Mais ça n'empêchait pas au passager, affalé sur son siège et retenu par sa ceinture de dormir.

-Rrrrrr....rrrrr....pastaaaaaas....rrr...-


Le chauffeur soupira mais ne ralentit pas pour autant. Cela-faisait combien de temps qu'il dormait ainsi? Le chauffeur de taxi regardait un instant sa montre. "15h30 et des poussières"... ouai... ça faisait à peut près une demi-heure qu'il dormait en rêvant de...pastas?
La voiture pila devant un grillage, réveillant au passage le jeune passager.

-mmh...?-


Il se frotta les yeux, les joues faiblement rougies par sa mini sieste, en baillant.
C'est comme ça qu'il se retrouva, debout devant le portail de l'internat, la veste de son uniforme militaire bleu négligemment posée sur les épaules, une fois le taxi payé et parti aussi vite qu'il était arrivé.
Son esprit était encore tout embrumé, et il lui revenait difficilement les souvenirs de son voyages...
Lorsque lui, et ses amis Ludwig et Honda s'étaient quitté en se promettant de donner des nouvelles.
Lorsqu'il fut amené par sa mère à l'aéroport, accompagné de son frère jumeau et qu'il s'en sépara en pleurant à chaude larmes tandis que celui ci essayait tant bien que mal de décoller son cadet qui avait décidé de se prendre pour une sangsue.
Lorsqu'il s'était retrouvé seul dans l'avion le cœur gros mais continuant de sourire...par habitude sans doute.
Lorsqu'il avait débarqué dans ce pays où tout semblait si différent et où il ne maîtrisait pas encore bien la langue ni la lecture.
Puis le noir. Sans doute avait-il sombré dans son habituelle sieste de l'après-midi une fois dans le taxi.
Et enfin le voilà. Devant cet internat dont il ne savait rien. Sa mère lui avait juste dit : " je t'y est inscrit car l'ambiance semblait propice à ton développement et blablabla..." Il n'avait pas vraiment entendu la suite, bien plus concentré à manger un bon plat de pastas. Il était un peu craintif de ce nouvel environnement... Mais il prit une grande inspiration et , prenant son courage à deux mains, passa le portail.
1ére épreuve passée.
Maintenant il fallait traverser l'allée juste avant la porte d'entrée... Pour se motiver , il imagina qu'il y avait un bon plat de pastas là derrière.
Toute personne se trouvant, où à la fenêtre, où à l'extérieur, aurait du voir passer un petit brun courir , les deux valises dans chaque main, la veste accrochée sur ses épaules volant comme une cape en criant :


-PAAAAAAAAAAAAASTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!-

Et il entra sans ménagement dans l'entrée, se retrouvant face à un silence calme de mort.
Et oui c'était lui: Feliciano, 16 ans, Italien fraichement débarqué et...seul.

Feli' marcha jusqu'à l'accueil et n'y vit personne... C'était vraiment le désert ici. Feliciano passa distraitement sa main dans ses cheveux bruns ébouriffés par la course, avant qu'un léger rire ne s'échappe de ses lèvres.
Pourquoi riait-il comme ça, tout seul? Lui même ne le savait... Sans doute qu'il avait juste...envie de rire voilà tout.
Il laissa son regard glisser sur l'environnement qui l'entourait de longues minutes. Depuis qu'il était arrivé...quoique...depuis toujours en fait, il regardait tout avec un regard d'enfant qui découvre le monde.
Il posa une de ses valises sur le sol et s'assit dessus, le dos contre un mur. Le jeune garçon enleva par la suite sa veste, qui était restée, on ne sait comment, sur ses épaules, et la posa sur son autre valise. Il déboutonna ensuite les premiers boutons de sa chemise d'uniforme. On ne l'aurait cru, mais, même si il n'avait couru que quelques seconde, il avait détalé comme si il avait eut le diable à ses trousses, et ça donnait chaud.
Enfin, il laissa reposer l'arrière de son crâne contre le mur, dans l'intention de reprendre sa sieste.




Dernière édition par Feliciano Vargas le Ven 30 Avr - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shinoa Archer
|♀|Élève|♀|
avatar
MessageSujet: Re: ~Quand un   Ven 30 Avr - 12:16

Shinoa venait tout juste de quitter Jun et en ressentait un petit pincement au cœur. Elle ne le connaissait que depuis une poignée d'heures mais étrangement, elle le considérait déjà comme un ami. Non pas qu'elle soit asociale et ait du mal à se faire des nouveaux amis en arrivant dans un nouvel endroit, loin de là. Mais en règle générale, il lui fallait quand même un peu plus de temps pour ça. Mais qu'importe, elle était très heureuse de l'avoir rencontré, ou plutôt qu'il l'ait percutée. Et elle ne devait qu'au fait d'avoir les mains occupées de ne pas jouer avec son nouveau pendentif. C'est de bonne humeur et souriante qu'elle remontait l'allée qui lui permettrait d'accéder au hall de l'école. Cependant, la nouvelle élève ne pouvait s'empêcher de penser à la raison de son départ.
Avait-elle bien fait de partir de Miami comme ça ? N'aurait-elle pas pu rester encore un peu ? Était-ce un bon choix de venir ici ? Elle soupira doucement sans se départir de son sourire avant de jeter un petit regard vers le ciel, habitude qu'elle avait prise depuis quelques semaines. Elle savait qu'Il veillait sur elle. Elle savait pertinemment qu'Il était toujours là pour elle. Sans Son absence, elle serait restée en Floride, c'est certain. Mais voilà, elle avait du mal à fréquenter leurs lieux favoris sans Lui. Pour le moment, elle n'y arrivait pas, tout simplement. Il lui fallait plus que 2 mois pour faire totalement son deuil.
Finalement, Shinoa avait plus ou moins ses réponses. Oui, elle avait fait un bon choix en venant ici pour changer d'environnement. Non, rester plus longtemps n'aurait rien changé à sa situation. Le seul regret qu'elle avait était le sentiment d'avoir abandonné Daemon. Lui qui avait été là quand elle en avait eu besoin. Mais elle lui avait annoncé son départ et il l'avait approuvé. Non il ne lui en voulait pas et comprenait parfaitement sa démarche. Avant qu'elle ne prenne l'avion, il lui avait fait promettre de l'appeler régulièrement et, comme à son habitude, il l'avait enlacée tendrement et embrassée sur le front. Quant à ses parents … ils aimaient leur fille unique et ne voulaient que son bonheur. Quand elle leur avait dit qu'elle voulait aller ailleurs, ils l'avaient laissé faire en lui apportant leur aide pour toutes les démarches administratives. Avant son départ, ils l'avaient prise dans leur bras chacun leur tour en lui souhaitant bon voyage. C'étaient des parents formidables et ils lui manqueraient. Mais c'était un au revoir. Pas un adieu. Tout allait bien.

A force de réfléchir, elle était arrivée devant la porte. Elle secoua doucement la tête comme pour chasser les idées sombres puis rentra en tirant toutes ses affaires avec elle. Vivement qu'elle puisse les poser quand même ! Shinoa se retrouva dans un hall de dimension assez grande. De quoi entasser du monde et de faire une bonne soirée. Mais elle ne voyait personne. Elle poussa son petit barda jusqu'à l'accueil. Mais toujours rien. Elle posa le tout. Ses deux sac l'un à côté de l'autre, son sacoche de pc à l'horizontal dessus et enfin, le sac à main, sagement sur ledit ordinateur. Puis elle s'étira doucement en pivotant sur elle-même. Et se stoppa net.


* Oh ! Du monde ! *

Elle s'approcha doucement de la personne qui était assise sur l'une de ses valises, le dos au mur. Un jeune homme d'après ce qu'elle pouvait voir. N'en voyant que les cheveux bruns, il semblait dormir. Elle aurait préféré ne pas le réveiller mais elle ne voulait pas non plus rester dans ce hall toute l'après-midi alors …
Elle s'accroupit en face de lui, secouant gentiment son épaule en souriant et lui parla d'une voix douce :


" Hey ? Excuse-moi … "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t451-shinoa-archer
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ~Quand un   Ven 30 Avr - 15:50

Ce fut une voix toute douce qui sortit Féli' de son sommeil. L'adolescent entrouvrit les paupières en se frottant doucement les yeux. Il vit la jeune fille devant lui et se releva alors brusquement, renversant au passage l'une de ses valises avec sa veste réglementaire bleue dessus, remit rapidement sa cravate d'uniforme de même couleur et fit le signe militaire par réflexe, se cognant la tête avec sa main au passage.

-Buongiorno bella signora! Mio nome è Féliciano Vargas! Per voi servire!-


Il se rendit compte un peu trop tard qu'il s'était exprimé dans sa langue natale. Le brun essaya donc tant bien que mal de se rattraper.

-Pardonne-me! B...Buonjour! Je suis Féliciano Vargas! Enchanté de rencontrer vous!-


Il espérait avoir parlé d'une manière compréhensible, après tout, il avait encore du mal avec la langue et essayerai de se forcer à la pratiquer un peu plus, même si son accent d'Italien du Nord restait malgré l'entrainement qu'il s'était essayé pour l'estomper un peu.
Il continuait de lever (eh oui, Shinoa était en fait plus grande que lui) fièrement la tête vers la demoiselle, la fixant sans aucune retenue avant d'afficher un immense sourire auquel on aurait pu croire que des fleurs et des étoiles (et des pastas?) volaient autour de son visage. Sinon, il n'avait toujours pas bougé d'un millième de centimètre de sa position de salut.

Il ajouta en souriant toujours:

- Et vous? Quel est votre nom, signora?-

Revenir en haut Aller en bas
Shinoa Archer
|♀|Élève|♀|
avatar
MessageSujet: Re: ~Quand un   Sam 1 Mai - 10:25

En le secouant doucement, Shinoa ne s'attendait pas à une telle réaction de sa part. Qu'il se réveille en se frottant les yeux. Soit. Mais qu'il se relève en moins de temps qu'il n'en faut pour dire ouf, le tout en renversant sa valise et en remettant une cravate … sans oublier le salut militaire qui lui cogna la tête. Là, il avait fait fort, TRES fort. Elle ne put retenir un petit rire cristallin qui résonna doucement dans la pièce.
Lui-même s'étant relevé, elle fit de même pour être à sa hauteur. Enfin presque. Elle devait faire disons, 5 centimètres de plus. Et encore, elle était à plat dans ses ballerines. Mais peu importe. Elle lui sourit en même temps qu'il se présentait.


* Ah ? Un italien ! Pourvu que je ne sois pas trop rouillée … *

Shinoa allait lui répondre dans la même langue quand Feliciano dut comprendre qu'il n'avait pas parlé la langue locale et se reprit approximativement pour se présenter de nouveau. Un joli zeste d'italien perdu au milieu et des petits problèmes de conjugaison et d'accords. Il devait avoir appris la langue rapidement et ne pas y être habitué. De toute façon, elle l'avait compris donc … L'adolescent arborait un immense sourire et il n'avait pas bougé d'un pouce depuis qu'il avait effectué son salut militaire. Puis il lui demanda son nom. Elle put enfin lui répondre, en priant que son italien soit toujours correct … sinon, un petit coup de fil à l'Italie remettrait les pendules à l'heure.

" Mi dispiace di svegliarti ... e non ti preoccupare, io parlo italiano così ho capito molto bene quello che dici ... lui dit-elle en souriant, avant d'enchainer, toujours en italien Quanto a me, mio nome è Shinoa, Shinoa Archer. Piacere di conoscerti Feliciano ! "

* Bon, les phrases de base, c'est ok … mais pour tenir une conversation … boarf, on va essayer … au pire on mélangera *

Déjà, elle allait commencer par lui dire qu'il n'avait pas besoin de la saluer. Elle lui sourit avant de poser doucement sa main sur son avant-bras qui saluait, en exerçant une petite pression dessus afin de lui faire comprendre qu'il pouvait le baisser.

" Sono uno studente come voi, non avete bisogno di salutarmi così ... "

Elle allait lui demander son aide mais comme il avait toujours ses valises avec lui … il devait être arrivé juste avant elle … Shinoa réfléchit un peu avant de poser ses questions.

" Per un lungo periodo di attendere nella hall ? lui demanda-t-elle en souriant Vedendo le vostre borse, dubito che ti capita, ma ... È quello che avrebbe visto una segretaria o di un supervisore ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t451-shinoa-archer
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ~Quand un   Lun 3 Mai - 16:50

En entendant le rire de la jeune fille, le sourire de Féliciano
s'agrandit. Il était heureux de donner le sourire à quelqu'un après
tout. Puis, ses yeux s'ouvrirent de surprise quand il entendit
l'adolescente en face de lui parler en Italien. Il ne s'attendait pas du
tout à ce que dans un pays aussi loin, il tombe sur quelqu'un qui parle
sa langue.

-En...Enchanté Signora Shinoa!-




Son grand sourire reprit place. Puis, il sentit la pression sur son bras
et la demoiselle lui demanda de ne pas le saluer. Il éclata de rire en
baissant le bras :



-Pardonne me Shinoa, un habitude seulement.-


Ensuite elle lui posa d'autres questions. Il regarda un peu autour de
lui avant de répondre.




-Je ne sais plus depuis combien je suis là...je dormais-


il rit à
nouveau avant de continuer -Mais ça ne doit pas faire depuis long.-

Et, à la deuxième question, il ne sut que répondre. Il n'avait vu
personne. Ni secrétaire ni rien. A tout hasard il alla jusqu'au bureau
dans le hall qui devait être celui du secrétaire et, mettant ses mains
en porte-voix, il cria :



-HEEEI! Il y a un personne iciiiiii????-




Ce fut le silence qui lui répondit. Alors il retourna vers Shinoa en se
grattant l'arrière du crâne en riant :



-C'est un peu comme désert ici.-




Féliciano releva sa valise, et reprit sa veste militaire bleue. Il la
secoua un peu avant de l'enfiler. Il poussa de sa main son unique mèche
formant une boucle plus longue que ses autres cheveux, et il dit à
Shinoa:



-Oh et signora, si vous parlez dans la langue d'ici j'en serais un peu
très content, je voudrais me habituer et m'entrainer... si ça ne vous
embête pas bien sûr! -


Il rit encore et fit un baise-main à Shinoa avant
de lui sourire à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Shinoa Archer
|♀|Élève|♀|
avatar
MessageSujet: Re: ~Quand un   Mar 4 Mai - 12:00

Shinoa remarqua nettement que Feliciano était étonné de trouver ici quelqu'un qui parlait l'italien : ses yeux s'étaient ouverts de surprise quand il avait entendu. Rien de plus normal. Quand on quitte son pays pour un autre, on ne s'attend pas vraiment à y trouver des personnes qui en comprennent et parlent la langue officielle. Mais la jeune fille sortait un peu de l'ordinaire avec ses 7 pays visités et autant de langues maitrisées. C'était un fait dont elle parlait volontiers mais sans pour autant le crier sur tous les toits. Elle avait beaucoup voyagé. Certes. Mais ce n'était pas la peine d'en faire tout un foin. Elle avait eu de la chance, voilà tout.
Cependant, elle aussi était un peu surprise. Elle avait atterri, au sens littéral, ici depuis seulement quelques heures et voilà qu'elle rencontrait deux personnes ayant un lien avec l'Italie. Tout d'abord Jun, même s'il n'avait fait qu'y naitre et maintenant Feliciano qui lui, y avait bien vécu. A croire qu'il y avait un partenariat. Elle en rit doucement.
Après lui avoir dit qu'il était enchanté aussi, son sourire revint prendre la place de l'étonnement avant de poursuivre en baissant le bras.


* Une habitude ? Ah oui ? *

Curieuse, elle ne résista pas à l'envie de l'interroger à ce sujet. Elle allait le faire en italien mais elle voyait bien qu'il faisait des efforts pour s'adapter à la langue locale. Et elle ne voulait pas aller contre sa volonté. Elle lui demanda donc, laissant sa langue maternelle de côté.

" Tu étais dans une école militaire avant de venir ici ? "

Il ne savait pas depuis combien de temps il était là mais pas beaucoup selon lui. C'est sûr qu'un élève accompagné de valises au milieu du hall ne passait pas inaperçu. Si quelqu'un de la hiérarchie était passé, Feliciano ne serait déjà plus là. Il était tout de même assez rare de laisser croupir les élèves dans une entrée.
Quand elle lui demanda s'il avait vu quelqu'un, il alla à son tour au bureau d'accueil avant de crier, attendant une quelconque réponse de l'administration. Mais à part un grand blanc, rien du tout de la part de cette dernière. Elle sourit en entendant la réaction de l'adolescent à ce sujet. Oui, c'était le désert.


" Oui … c'est assez étonnant je trouve … les nouvelles arrivées d'élèves sont quand même relativement importantes et me concernant, ils étaient prévenus alors … "

Attention, elle ne s'attendait pas à une fanfare ou quelque chose de ce genre. Il ne fallait pas exagérer non plus. Mais une secrétaire ou quelqu'un pour les accueillir … ou au moins quelqu'un au bureau. Histoire de ne pas rester dans le hall en mode touriste.
Bien que l'ayant déjà compris, Feliciano lui demanda de parler la langue d'ici pour qu'il s'y habitue. Elle allait lui répondre quand il se mit à rire avant de lui faire un baisemain puis de retrouver son sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-cloud-and-lollipop.forumactif.com/t451-shinoa-archer
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ~Quand un   

Revenir en haut Aller en bas
 

~Quand un

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond Clouds and Lollipops :: Internat :: Entrée et Accueil-
Sauter vers: