AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 *°- Un avenir, qui sait.. -°*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: *°- Un avenir, qui sait.. -°*   Lun 25 Mai - 5:11

C'était comme un nouveau départ, pour lui. Quelque chose de totalement nouveau. Il sentait d'ailleurs, que cette nouvelle expérience allé lui plaire. Ce sentiment d’être un peu plus libre, de pouvoir suivre sa route… Rien ne lui plaisait plus à ce moment précis. Il regardait alors par la fenêtre, le chemin qui défilait devant ses yeux. Et ce taxi qui le menait vers un endroit qu'il ne connaissait pas encore. A part le coup de téléphone qui y indiquer qu’il était un nouvel arrivant dans cette internat, non il ne savait rien de ce lieux réellement. Pourtant il avait quelque part autant hâte qu'il appréhendait avec un jolie sourire sur le visage. A vrai dire il n'avait pas vraiment peur, il était assez heureux de quitter sa famille, qu'il n'avait plus vraiment depuis un long bout de temps. Finalement en y pensant bien, on aurait pu croire qu'il n'avait rien à regretter. Mais en voyant derrière ce visage heureux, on pouvait y voir pas mal de peine. Seulement, très bien dissimulé au fond de lui. Ce genre de sentiment chez lui, ne ressortait que rarement, et il ne ce laissait pas faiblir devant les autres.

Il regardait alors les arbres, cette longue forêt qu'il avait passé plus tôt. Ses paysage qu'il aimait temps. Ou que parfois il dessinait. Il n'y en avait pas qu'il n'avait pas reproduit. Allant des montagnes, au désert, au forêt, de simple rond point bien décoré de la ville, de grand parc avec des dizaines et dizaines de personnes ce baladant pour faire passer le temps.. Des paysage agricole autant dans la nuit que dans le jour. Il aimait tout ce qui changeait de l'ordinaire, disons. Et vu qu'il n'y avait pas grand chose, c'était une des raisons pour lequel il aimait voyager, et changer de lieux de vie .C'était arrivé rarement de plus. Mais bien sûre son art ne s’arrêtait pas là, les portraits qu’il dessinait été d’une beauté incomparable, lorsqu’il y mettait du cœur. Hors quand il voyait toutes ses choses défilés par la vitre teinté de l’extérieur, un certaine émerveillement le prenait, quoi que assez éphémère.

Il ferma les yeux, somnolant assez rapidement. Il avait mit du temps à économiser assez pour payer le trajet, et aujourd'hui ce retrouver là finalement, fatiguer un peu vu la durée de route. Ses paupières assez lourde, il arriva alors devant un grand domaine. Il rouvrit les yeux, alors que le chauffeur lui disait qu'ils sont maintenant arrivé. Sans plus attendre, il le paya sortant de la voiture et claquant la portière récupérant ensuite sa valise.. Il avait besoin d’air frais c’était une chose sûre. Lentement son regard parcourait le paysage, et un sourire arborait son visage. L'endroit était vraiment beau, et avait un certain charme bien à lui. Quelques choses qui changeait de l'ordinaire, mais ça il préféra encore le découvrir plus tard. Il entra alors à l'intérieur, s'avançant vers une porte. Il prit quand même le temps d'admirer le jardin, étant déjà pressé de revenir le dessiner, un jour, un soir.. qui sait.

Shiki alla alors à l'intérieur, regardant autour. Cette endroit lui plaisait, de plus en plus. A chaque pas qu'il effectuait, des choses nouvelles ce présentait. Et finalement, il aimait. Il déposa sa baguage et marcha lentement plus loin, regardant le grand canapé du salon entouré de quelques fauteuils, la table basse qui trôné au milieu de tout ça. Puis il repensa en pausant une de ses mains au bord d'un meuble, à bien des événements. Ses pensées divaguaient très souvent, et c’était une des choses qui faisait partie de son caractère « de base » que l’ont voyait directement. En faisant attention, il était assez rêveur. Bizarrement, il n’y avait pas grand monde à vingt heures du soir, et il n’était pas fortement étonné. Juste un peu déçu de ne croiser personne. Il ce souvint la chambre qu’on lui avait donné, et regarda le numéro, puis après réflexion il finit alors par ce dire qu’il devrait y aller directement ne voyant personne. Il tourna le dos au escalier alors, ce penchant vers ses affaires, la tête un peu penché et restant tout de même pensif ce recoiffant accroupis avec ses doigts. Il n’avait pas entendu les bruits de pas derrière lui, encore ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: *°- Un avenir, qui sait.. -°*   Mer 27 Mai - 15:27

Ce matin là, lorsqu'il s'était réveillé, Ezechiel était d'une incroyable bonne humeur. Il avait fait un rêve magnifique et bien qu'il ne s'en rappelait plus, il savait que c'était bien. Il regrettait même un peu de s'être réveillé mais pour l'instant, il paressait dans son lit. Il aimait ça, se prélasser même après une longue nuit de sommeil mais finalement, comme il débordait d’énergie, il se décida à se lever. C’est donc avec frénésie qu’il chercha ses vêtements, les choisissant avec soin comme d’habitude et les empilant dans ses bras. Ensuite, une fois que son choix fut fait, il sortit de la chambre, simplement habillé de son vêtement de nuit c’est-à-dire un boxer. Il s’en fichait bien maintenant, même si au début, que quelqu’un le surprenne comme ça l’aurait déranger, maintenant il s’en contre balançait. Il marcha donc vivement dans le couloir, arrivant à la salle de bain. Avec chance, elle était totalement déserte. Il entra donc et c’est avec une rapidité hors-norme qu’il se jeta sous le jet d’eau chaude de la douche. Se délectant de la douche qui lui procurait un bien fou, il commença même à chanter. Cela ne lui était pus arrivé depuis bien longtemps et une fois encore, qu’on le surprenne dans cette situation ne lui faisait ni chaud ni froid. C’est donc après de très longues minutes de détende qu’il accepta enfin de sortir. S’enroulant dans une très grande serviette, il se sécha vite et bien.

D’habitude, il enfilait un drap et se laissait sécher au soleil ou quelque chose dans ce genre. Cependant, aujourd’hui il avait plutôt envie d’aller se promener. Oh, pas bien loin, juste dans l’établissement en fait. Il enfila donc son boxer noir puis son jean bleu assez moulant. Il mit ses mains sur ses cuisses en regardant dans le miroir et tira légèrement sur son pantalon pour le faire descendre. En effet, il avait envie de mettre ses hanches en valeur aujourd’hui. Ensuite, c’est sa chemise blanche à manches courtes qu’il enfila, laissant les deux premiers boutons ouverts. Il se regarda une fois de plus dans le miroir et sourit, satisfait. Il finit par sortir de la salle de bain et retourna dans sa chambre. Là-bas, il passa une cravate noire autour de son col, la laissant desserrée et pris une broche dans une de ses boîtes. Cette broche était en argent et représentait un dragon entortillé sur lui-même. Il l’accrocha donc à sa chemise et coinça sa cravate dedans. Voilà encore une bonne chose de faîte. Il changea rapidement son piercing pour un noir- celui d’avant étant blanc – et enfin, consentit à sortir de sa chambre. Il ne savait pas exactement l’heure qu’il était mais en tout cas, il faisait très beau dehors. Il se promena donc ainsi pendant plusieurs heures, parlant de temps à autre avec des élèves, des connaissances, …

C’est donc vers les vingt heures du soir qu’il se rendit compte qu’il avait passé sa journée à faire ça. Il sourit, vraiment content d’avoir passé une si bonne journée. Seulement, il voulu encore marché. Ayant fait tout le tour de l’internat et de ses jardins, il réfléchit à un endroit pour se promener. Il s’arrêta donc, se trouvant près de l’infirmerie et adopta une position qu’on aurait pu juger de marrante si on l’avait vu. C’est là qu’une idée lui vint. Ca faisait longtemps qu’il n’avait pas fait un tour dans l’entrée. Là où, il avait commencé sa vie, si on pouvait dire, à l’internat. Il sautilla presque pour s’y rendre, souriant bêtement mais juste par jovialité. Il se remit à marcher normalement lorsqu’il arriva près de l’entrée. Il marcha donc calmement, souriant juste et en arrivant eu la surprise de voir… un nouveau ? On pouvait aisément le croire à en juger par toutes ses valises. Ce garçon était penché et Zec ne pouvait voir que son dos. Il s’approcha donc, silencieusement mais sans le faire exprès et pose sa main sur l’épaule du jeune homme agenouillé.

- Un petit coup de main ?

Sa nature refaisait surface. La bonté et la serviabilité comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: *°- Un avenir, qui sait.. -°*   Jeu 28 Mai - 9:39

Il parcourait lentement ses affaires, ne trouvant rien comme d'habitude tellement tout était plus ou moins entassé. Et il s'était rendu compte qu'une des baguages allaient le lâcher bientôt. La fermeture était à moitié craqué, et ça avait le dont de perturber Shiki qui n'aimait pas que quelques chose lui résiste. Alors lorsqu’il essayait tant bien que mal de la remettre en place, tout cela l’indisposait bien. Puis il essaya d'être positif, ce disant qu'après tout il verrait ça plus tard et qu'il n'avait cas monter ses valises. Mais vu que la chance n'était pas souvent de son côté, il avait peur que tout lui reste dans les mains, et le reste de ses vêtements par terre. Ce genre d'incident lui arriver fréquemment... Il ne ce souvenait que trop bien. Et il ne voulait pas que ça ce reproduise une deuxième fois. Mais après tout, il n'était censé y avoir personne - normalement - . C'est la dernière chose qu'il ce dit en voulant ce rassurer, avant d'entendre bien sûre une voie derrière lui.

"- Un petit coup de main ? "

C'était un son chaleureux, plein de bonne volonté il fallait croire. Shiki n'eut pas de peine à distinguer l'amabilité, du garçon derrière lui. Il ce redressa de ses affaire faisant face à celui qui lui avait adressé la parole. Il l'observa quelques secondes, à première vu il était plus âgé, ce qui n'était serte, pas difficile. Ses yeux furent attirés par ses hanches, son corps tout entier au faite qui était valorisé par les habits qu'il portait. Totalement différent de son style à lui qui n'était que les shorts serré et remontant bien sur les cuisses la plus par du temps en cuir, et les grandes botte, ainsi que les chemises qui allait jusqu'au coude, et parfois les bretelles, ce qui était le cas aujourd'hui. Il portait même en dessous de son bas, des résilles qu'il mettait souvent. . Mais sur l'instant, il regardait Ezechiel, et il trouvait qu'il avait une sorte de charme bien à lui, mais il n'aurait su bien dire quoi. Peut être son visage fin et bien dessiné, ses clavicules naissante dans son cou, il ne savait pas trop... Mais le jeune homme en face de lui, quoi que plus âgé, avait une certaine beauté qu’il ne pouvait dénier.

Il releva son visage face à lui, puis fit résonner sa voie qui n'était pas désagréable à entendre. Mélodieuse, et légèrement grave et d’une consonance exemplaire : " - Je vous remercie.. " En effet, il l’avait bien vouvoyé. C’était hélas, ce qu’il faisait que rarement, ou alors lorsqu’il était intimidé. Il ne gardait en général, cette habitude pas bien longtemps. Et il ne savait que trop bien qu’elle avait le dont d’agacer la personne face à lui, mais il ne pouvait gère la changer. Il s'approcha un peu de lui, puis tendit la main pour lui donner le numéro de sa chambre puis finalement ce résigna. " - je suis dans la chambre ..13.. " Après ses quelques paroles assez banal, qui n’avait rien de spécial il ce rendit compte que la politesse lui faisait bien défaut à ce moment même. Ca devait être le stresse, l’empressement, la nervosité.. Après tout il pouvait mettre ça sur le compte de bien des choses. Il secoua la tête assez vivement, puis embarrassé il tendit sa main légèrement, souriant un peu au brun.

" - Excusez moi je ne me suis pas présenté convenablement.. Je m'appelle Shiki … Et je suis nouveau ici mais je pense que vous deviez vous en doutez… " Il profita de ses instant en attendant sa réponse, pour regarder l'espace entre la chemise et la peau de la personne face à lui. Blafarde… Et ses pensées divaguèrent lentement sur la douceur probable de celle-ci. Puis en relevant la tête il soupira intérieurement au faite d'être une fois de plus, bien moins grand que lui. Avec ses un mètre soixante-deux, ce n'était pas difficile non plus mais il aurait bien aimé pousser un jour. Mais bien sûre, il était conscient que ce n’était pas comme dans les films, il n’en déciderait pas. Bien qu'il n'est bien sûre pour l'instant, seulement quatorze ans. Ses yeux ce baladèrent encore un peu, avec que trop peu d'innocence, puis il releva la tête pour regarder son visage. Finalement un peu stressé de la situation, il ce contenta d'attendre une réponse de la part d'Ezechiel.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: *°- Un avenir, qui sait.. -°*   Jeu 4 Juin - 20:50

Ezechiel se recula légèrement lorsque le garçon accroupit se releva. Encore un peu et ils se rentraient dedans. Zec rougit en pensant à cela, son cerveau – même si il ne le voulait pas – avait fait une association des plus… perverses en fait. Tout ça pour dire qu’il venait de prendre une jolie teinte pivoine mais en respirant lentement, il la fit partir assez vite. Lorsque le jeune homme fut enfin debout et face à lui, le brun put enfin l’observer, le détailler même… Il fut vraiment surpris de voir un nouveau à cette période de l’année mais après tout pourquoi pas. Il ne voulait pas vraiment faire son regard insistant, il ne faisait que le regarder, observateur. Il sourit en voyant son style vestimentaire, bien différent du sien. Il aimait bien, même si ce n’était pas son genre, en effet il ne se voyait pas porter ça, il trouvait que cela allait vraiment bien à son homologue.

Il fut aussi étonné par sa voix. Grave mais vraiment très plaisante à entendre. Ezechiel laissa échapper un petit rire à cause du vouvoiement dont il faisait preuve avec lui. C’est vrai qu’il avait l’air plus jeune mais de là à lui dire « vous », c’était un peu poussé. Pourtant, cela ne dérangea pas Zec outre mesure. Ce qui le fit rire après c’est qu’il lui donne son numéro de chambre, une fois de plus, son cerveau ne manqua pas à la règle de la perversité, au grand damne de Zec qui rougissait à vue d’œil malgré qu’il riait. Encore une fois, il chassa cette jolie teinte bien vite. Il tendit alors sa main aussi et serra celle qu’on lui tendait. Sa main qui était bouillante, dieu seul sait pourquoi, il avait toujours eu la peau extrêmement chaude même avec des températures atteignant les moins dix degrés. Ne le faisant pas exprès, il passa son pouce sur le dos de sa main, comme une caresse qui n’en étais pas une. Il ne s’en rendit pas compte lui-même pour tout dire. Ensuite, il remit sa main le long de son corps et pencha la tête en souriant. Sa bonne humeur du matin n’était toujours pas partie et cette belle rencontre lui donnait encore plus le sourire.

" - Excusez moi je ne me suis pas présenté convenablement.. Je m'appelle Shiki … Et je suis nouveau ici mais je pense que vous deviez vous en doutez… "

Zec rit encore une fois. Il l’avait de nouveau vouvoyé mais ai moins maintenant, il connaissait son prénom. Shiki… Le brun n’avait jamais entendu un tel nom mais il trouvait qu’il allait plutôt bien à ce jeune homme. Il pencha la tête et hocha légèrement, comme pour dire qu’il avait compris. Il s’avança un peu et se mit à genoux à côté des valises puis tira un bon coup sur la fermeture éclaire qui céda et se ferma avec simplicité. Il se releva et sourit.

- Enchanté. Moi c’est Ezechiel mais appelle moi Zec. En effet je vois bien que tu es nouveau. [ Il rit un peu ] Bienvenu parmi nous en tout cas. Si ça ne te dérange pas, je pourrais t’aider ?

En effet, il avait bien vu sa difficulté avec ses valises et il se doutait aussi qu’avec l’heure, personne d’autre ne pourrait l’aider. Il y avait aussi le fait qu’il adorait aider les gens, autant qu’il le pouvait. Il n’en pouvait rien, on l’avait élevé comme ça après tout. Et puis Shiki lui paraissait bien sympathique donc aucune raison pour le laisser tout seul. Mais encore fallait-il qu’il veuille de son aide, il n’allait pas le forcer. Il pencha donc la tête, le regardant toujours avec son petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: *°- Un avenir, qui sait.. -°*   Ven 5 Juin - 14:33

En faite finalement, le regard de Shiki sur Ezechiel était un peu las. Il enleva hors sa main que le garçon en face de lui avait dénié serrer, et ses yeux devinrent un peu plus froid. Tant de gens qui aimait aider les autres.. Avec ce même sourire instinctif il fallait croire. Ce fut à peut prêt les seules paroles qui était sortis de ses lèvres depuis le début. Autre pour dire son prénom. Le plus.. Spécial étant que c'était le brun qui demandait si il pouvait lui venir en aide.. Si ça ne lui dérangeait pas. Il tourna la tête rapidement, après avoir assister à sa façon de remettre sa valise bien en place. Non c'était un faite, le comportement de la personne face à lui ne l'intéresser pas plus que ça pour la bonne et unique raison.. Qu'il en avait croiser tant qui voulait lui venir en aide. Beaucoup de personne passer leurs vies à faire cela.. D'un signe de tête il lui accorda un refus, prenant ses baguages avec bien moins de mal vu l'aide qu'il lui avait apporté.

" - Merci tout de même. Je me débrouillerais. "

Il ne rajouta pas ce fut un plaisir, car il n'était pas menteur, mais bien franc. Il évita son regard ensuite, ce demandant encore comment on l'avait perçu lui. Sûrement comme toujours, une personne amical et plaisante avec qui être, ou bien alors quelqu'un qui n'affiche pas ses sentiments. Ou bien peut être qu'avec ses deux mots Ezechiel allait penser juste, il ne voulait pas d'aide et qu'il était bel et bien distant. . Il voulait ce débrouiller seul, comme il le faisait le plus souvent.. Et il n'arriver pas réellement à apprécier le genre de caractère du garçon en face de lui. Malgré tout il l'intimidait, et à la fois il provoquait chez lui une indifférence tellement répétitive, ça lui arrivait souvent de ressentir ce genre de sentiment. Ou ce n'était peut être pas lui qui était fait pour la vie sociale, il y a toujours plusieurs options..

De nature observateur, il avait vue les rougeurs, il ne les comprit pas. C'était une chose rare chez lui, qu'il devienne écarlate. Ca n'arrivait jamais, autre des légères couleurs et encore. Il fallait trouver la façon de le rendre dans cet état, et dieu seul sait comme ce n'est pas simple... Il ferma les yeux une fraction de seconde, avant de monter légèrement les escaliers affichant du mal, mais il ne pu empêcher sa tête de ce tourner vers le garçon plus âgé que lui. C'était un faite il le trouvait à son goût. Malgré tout sa beauté le déstabilisé. Il chuta d'ailleurs sur une marche un peu échappant un léger cri, mais ne s'étant fait aucunement mal. S'en voulant de cette étourderie, il regarda son genoux que très légèrement rouge, puis soupira. Il était toujours doué pour faire les maladresses en publique, seul ça ne lui arrivait que rarement. Il fallait qu'il ce prenne une honte intégrale apparemment. Il ce redressa directement, assez énervé et essayant de récupérer ses affaires dignement. Il savait bien ce que valait cette chute, ça ne lui était pas encore arrivé en observant une personne. Et de plus juste avant il le regardait. Quoi de mieux pour attirer les soupçons ? Une telle contradiction le prenait, à peine il avait rencontrer le brun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: *°- Un avenir, qui sait.. -°*   Sam 4 Juil - 18:47

Ezechiel se rendit bien vite compte du regard que Shiki lui portait désormais. C'est d'abord la compréhension qui lui échappa. En effet, pourquoi un tel regard d'une seconde à l'autre ? C'est la question que le brun, maintenant assez perdu, se posait. Il ne pensait pas avoir dit quelque chose de mal... C'était peut-être le fait qu'il riait ou souriait tout le temps qui avait fait penser à son homologue qu'il se moquait de lui. Zec trouva cette raison bien idiote, il n'y avait vraiment aucune moquerie dans ses rires ou ses sourires et si c'était le cas il serait bien d'accord pour s'excuser auprès de Shiki. Pour l'instant, il laissa ça de côté même si ça occupait un morceau de son esprit. Il le vit alors se baisser pour reprendre ses baguages mais il avait raté son petit signe de tête. Ce n'est qu'en l'entendant parler qu'il comprit son désaccord par rapport à son aide.

Zec pencha la tête de nouveau, assez perplexe. Si Shiki avait été le genre de garçon baraqué, faisant deux mètres de haut, il aurait bien compris que son aide ne lui était d'aucune importance mais là... Mais il prit quand même le temps d'y réfléchir deux petites secondes. Shiki n'avait pas l'air... enfin, il avait plutôt l'air de quelqu'un de très solitaire et indépendants. Apparement il préférait se débrouiller seul... peut-être pour se prouver qu'il pouvait y arriver sans personnes ? Qui sait... Mais ce n'est pas une impression désagréable qu'Ezechiel eut de ce jeune homme pour la cause. Il pouvait bien comprendre qu'on refuse son aide.

C'est à ce moment là qu'il comprit. Comprendre n'était peut-être pas le mot mais c'est en tout cas à ce moment là qu'il fit le rapprochement avec le regard que le jeune homme avait posé sur lui juste un peu avant. En effet... le brun ne devait certainement pas être le premier à avoir voulu aider Shiki. Il ne sut pas pourquoi ou comment il fit ce chemin dans sa tête mais Zec savait. Il savait ce que l'on pensait des gens qui disaient vouloir nouis aider et qui finalement, n'arrivait à rien ou juste à aggraver les choses tout au plus. Ce n'était pas ce genre d'aide qu'il voulait lui apporter bien sûr, ici, on ne parlait que de simples valises à transporter. Mais pour lui, c'était peut-être bien plus en fait, c'était tout simplement le caractère du brun qui... lassait ? Le petit nouveau. Ezechiel secoua la tête vivement. Il venait faire tout un tas de suppositions, tout un tas d'images... peut-être pour rien. Que savait-il de son homologue ? Absolument rien en fait.C'est pourquoi il rangea bien vite tout ça dans un coin de sa tête. Il n'oublia pas non, car y avait-il peut-être une part de vérité dans toute cette réflection qu'il venait de se faire en moins de deux minutes. Il avait l'esprit vif apparement.

Quand il vit Shiki monter l'escalier, il ne fit rien, ne sachant pas trop quoi faire en fait. Et lorqu'il le vit se trébucher, tout ce qu'il avait pu faire ça avait été de faire un pas en avant et de tendre son bras, comme pour le prévenir de faire attention. Il avait ouvert la bouche mais aucun son n'en sortit. Cependant, son corps se reprit vite et il courrut doucement vers le jeune homme qui s'était rapidement relevé. Il le voyait ramassé ses affaires en essayant d'oublier sa honte. Et pourtant, Ezechiel n'avait vraiment aucune envie de se moquer de lui, ce n'était pas son genre car il ne savait pas si Shiki c'était fait mal ou pas. Il l'aida alors à ramasser les quelques affaires qui s'étaient dispersées et pendant qu'il les lui tendait, il regarda ses genoux. Seulement un peu rouge, rien de fort grave, il ne devait pas sentir beaucoup de douleur non plus. Il se pinça légèrement les lèvres et finit par lui demander.

-Je sais que la question que je vais posée est très stupide dans une situation pareille mais, est-ce que ça va ? Je veux dire, tu ne t'es pas trop fait mal ?

Bien sûr que cette question était stupide mais il se sentit pourtant obligé de la lui poser, comme pour s'assurer qu'en effet tout allait bien. Peut-être que Shiki pensait ne pas avoir besoin de son aide mais Zec lui était de l'avis contraire et si il ne voulait pas qu'il l'aide, il le suivrait au moins pour s'assurer que tout se passerait bien. Après ça, il le laisserait en paix et disparaîtrait même de sa vie si il le lui demandait. Ils se retrouvèrent assez proche l'un de l'autre dans l'escalier, Zec faisant attention de ne pas tomber à son tour, il en serait bien capable. Il sourit de nouveau, ne voulant pas laisser sa bonne humeur partir pour ce petit incident. Il posa sa main sur l'épaule de Shiki et lui sourit tout simplement comme pour essayer de lui faire oublier sa mauvaise chute qui avait eut l'air d'énerver le jeune homme bien plus qu'elle ne l'aurait dû.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: *°- Un avenir, qui sait.. -°*   Ven 10 Juil - 6:42

Ce n'est hélas pas, avec un beau sourire, que Shiki oublia sa chute. Il regarda le brun, lui demandait si il ne s'était pas fait mal. Il haussa juste pour réponse, très faiblement les épaules en tournant les yeux bien loin de celui qui aurait pu vouloir l'aider. Il se releva entièrement, reprenant ses valises en regardant au loin. Il était assez désespéré, et il essaya de se dire qu'après tout, c'était seulement son premier jour dans l'internat. Il fit un bref arrêt par la suite sur Ezechiel, ça bonne humeur ne revenant visiblement pas. Mais il tenait à faire la politesse, comme le garçon d'en face avait l'air de la faire si bien.

" - Merci de vous.. inquiétez si je puis dire. Ne vous en faites pas je ne reproduirais pas se geste donc vous pouvez aisément retourner à vos occupations. Et au bout de toute la nuit, je finirais par rejoindre ma chambre je vous rassure. Sur ceux, à bientôt. "

Il n'avait pas dit ça bien méchamment, mais d'un ton assez neutre, en effet il n'était pas le genre de personne à s'attacher facilement. C'était même bien dur chez lui d'éprouver le moindre sentiment pour une personne. Mais il ne détestait pas non plus Ezechiel. Il se tourna, en prenant bien gare de n'avoir rien oublié cette fois si, et monta les marches en prenant son temps. Ce n'était pas vraiment le moment de retomber et il n'avait aucune envie de se faire mal. Il pensa à cette première rencontre le temps d'arriver au couloir. Elle n'était pas décevante, mais pas non plus à la hauteur de ses espérances. En même temps là aussi, il en fallait pour combler le jeune homme, un peu trop sûrement. Des pensées divaguèrent jusqu'à que finalement il se décide à chercher là ou il allait passer une petite partie de son temps. Après alors plusieurs recherche, il trouva sa chambre, ferment la porte derrière lui bien rassuré d'être enfin arriver.


[ Désolé que se soit court. ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: *°- Un avenir, qui sait.. -°*   Sam 25 Juil - 9:03

( Ne m'en voulez pas mais je me vois mal faire une ligne pour dire qu'il retourne aussi dans sa chambre >< donc... )


POST TERMINÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: *°- Un avenir, qui sait.. -°*   

Revenir en haut Aller en bas
 

*°- Un avenir, qui sait.. -°*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond Clouds and Lollipops :: Internat :: Entrée et Accueil-
Sauter vers: